RMC Sport

Ligue 2: quatre joueurs et quatre entraîneurs à suivre cette saison

La saison de Ligue 2 débute ce samedi avec neuf rencontres de la première journée. Dans un championnat qui s’annonce serré et spectaculaire, plusieurs joueurs ou entraîneurs pourraient bien tirer leur épingle du jeu.

La nouvelle saison de Ligue 2 s'ouvre ce samedi avec de nombreux visages de joueurs et d'entraîneurs à découvrir ou d'autres, plus connus, qui chercheront à confirmer. Si les fans se délecteront du retour de Bastia en Ligue 2 après une descente aux enfers et neuf années d’absence, d’autres auront à cœur de suivre le parcours d’espoirs ou de joueurs et entraîneur en quête d’un rebond dans l’antichambre de la Ligue 1.

Alexis Beka Beka (Milieu, 20 ans, Caen)

Parmi les pépites à découvrir, le milieu de terrain de 20 ans Alexis Beka Beka fait figure d'incontournable. Absent pour la reprise de la L2 en raison de sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo, le milieu de Caen pourrait faire son trou chez les pros cette saison. Fort dans les duels, précieux dans l'orientation du jeu, ce pur produit de la formation caennaise devrait être une des pièces maîtresses du système de Stéphane Moulin.

Enzo Zidane (Milieu, 26 ans, Rodez)

Plus connu, et aussi bien plus attendu, Enzo Zidane sera une des attractions de ce championnat. Libre de tout contrat, le milieu offensif s'est engagé fin juin avec le Rodez Aveyron Football.

Mais le plus célèbre "fils de" de Ligue 2 n'est pas là que pour attirer les projecteurs. Le milieu de terrain de 26 ans vient relancer une carrière mitigée dans ce qui sera déjà son septième club depuis ses débuts professionnels. Pas facile d’être le fils de Zinedine Zidane.

Mickaël Le Bihan (Attaquant, 31 ans, Dijon)

Il faudra attendre pour voir Mickaël Le Bihan s'illustrer sur les pelouses de Ligue 2: fraîchement arrivé à Dijon, en provenance d'Auxerre où il avait inscrit 19 buts la saison dernière, l'attaquant de 31 ans voit sa préparation tronquée par une blessure qui le tiendra éloigné des terrains pendant un mois.

L'ancien Niçois, adepte des buts spectaculaires, aura en partie la lourde tâche de relancer la machine dijonnaise, complètement à l'arrêt lors du dernier exercice avec seulement 25 buts marqués en 38 journées.

Yaya Soumaré (Ailier, 21 ans, Dijon)

Aux côtés de Le Bihan, l'ailier Yaya Soumaré, prêté par Lyon et déjà passé par Dijon au cours de sa formation, vient faire ses armes et apporter sa percussion à une équipe qui en a cruellement manqué. A 21 ans, le Franco-Malien a disputé 4 matchs avec l'OL, dévoilant une réelle aisance technique et des qualités de dribbleur.

Thierry Laurey (57 ans, Paris FC)

Du côté des entraîneurs aussi, la Ligue 2 est passée à la vitesse supérieure avec l’arrivée de plusieurs coachs de renoms. S'il y en a un qui sait comment mener une équipe à la Ligue 1, c'est lui.

En 2016-2017, Thierry Laurey était parvenu à faire remonter le Racing club de Strasbourg, titre de champion en prime, et n'a jamais quitté l'élite avec les Alsaciens malgré une dernière saison compliquée. Le Paris FC, ambitieux, comptera sur l'expérience du natif troyen, qui remplace cette saison René Girard.

Stéphane Moulin (53 ans, Caen)

A 53 ans, c'est un peu une nouvelle vie que s'offre Stéphane Moulin. Après 10 années passées à la tête de l'équipe première d'Angers, où il aura connu la Ligue 2 puis la Ligue 1 avec un bilan équilibré (151 victoires, 149 défaites), le technicien parisien compte là aussi s'inscrire sur la durée en Normandie. Après avoir sauvé sa place de justesse l'an passé, Caen espère vivre une saison plus sereine. Et pourquoi pas viser la montée.

Stéphane Moulin
Stéphane Moulin © ICON Sport

Stéphane Dumont (38 ans, Guingamp)

Il est le petit jeune de cette saison. Ancien milieu de terrain de Monaco et du Losc, avec qui il a notamment été sacré champion de France en 2011, Stéphane Dumont connaîtra sur le banc de Guingamp sa première en tant qu'entraîneur principal après avoir joué le rôle d'adjoint à Lille puis Reims. Un défi pour celui qui a obtenu en 2020 son Brevet d'entraîneur, en terminant major de sa promo.

Philippe Montanier (56 ans, Toulouse)

Le TFC, déçu et particulièrement frustré par le barrage perdu contre Nantes la saison passée, a confié à Philippe Montanier la lourde tâche de ramener le club dans l'élite. Sacré meilleur entraîneur de Liga en 2013 avec la Real Sociedad, le technicien expérimenté de 56 ans, passé par Rennes et Lens, voudra aussi rebondir après un dernier contrat manqué au Standard de Liège en Belgique.

S’il devrait perdre Amine Adli pendant le mercato estival, l’entraîneur du Téfécé aura un bel effectif à sa disposition pour retrouver la Ligue 1, deux ans après l’avoir quittée en 2020.

>> Découvrez l’offre RMC Sport-beIN Sports

JGL avec AFP