RMC Sport

Ceferin se lâche sur le Real, le Barça et la Juve: "Ils ont essayé de tuer le football"

Dans une interview accordée à Der Spiegel, Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, revient sur le projet d’une Super League soutenu par le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin. Pour lui, ces trois clubs sont dirigés par des "incompétents".

L’annonce de la création d’une Super League a fait trembler la planète football. Quelques mois plus tard, elle continue de hanter les têtes des dirigeants européens dont le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin. Ce dernier, qui s’oppose à ce projet depuis le début, estime que le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin, membres fondateurs sont dirigés par des "incompétents". "Certains clubs ont juste des dirigeants incompétents, déclare le président de l’UEFA, dans une interview accordée à Der Spiegel. Ils se plaignent que les salaires sont trop haut. Mais qui a signé les contrats ? Pas moi !"

Il évoque également les propos de Florentino Perez, qui déclarait que son club du Real Madrid ne survivrait qu’en rejoignant ce genre de compétition. "Florentino Perez s'est plaint et a dit que le club ne pouvait survivre qu'avec une Super League. Ensuite il essaie de signer Kylian Mbappé pour 180 millions d'euros ?, souligne le président de l'UEFA. Peut-être que c'était une bonne chose que cela se passe comme ça (l'avortement de la Super League). Les fans leur ont donné une leçon." Au sujet des clubs frondeurs, Ceferin ne s'embarasse pas: "Ces gens ont tenté de tuer le football."

"Cela ne me dérangerait pas qu'ils partent de l’UEFA"

Alors que l’instance européenne du football souhaitait l’exclusion de ces trois clubs de toutes compétitions de l’UEFA, dont la Ligue des champions, le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus Turin participeront bien à la plus belle des compétitions de clubs.

De son côté, Alexsander Ceferin ne serait pas contre un départ de ces trois clubs. "Cela ne me dérangerait pas qu'ils partent, assure-t-il. Ce que je trouve vraiment amusant, c'est qu'ils veulent partir mais ils ont signé en même temps pour la nouvelle Ligue des champions cette saison. (...) J'ai lu qu'ils paient désormais des lobbyistes pour discréditer l'UEFA et tenter d'influencer les journalistes et les politiques. C'est fou."

L'épisode de la Super League a en tout cas mis un terme aux relations de Ceferin et Andrea Agnelli. Le Slovène, parrain de la fille d'Agnelli, ne côtoie plus le patron de la Juventus. "J'apprécie toujours énormément les autres membres de la famille, a-t-il précisé. Mais j'ai évidemment fait une erreur avec lui. (...) Aujourd'hui, Agnelli et moi sommes aussi éloignés que possible."

La Ligue des champions reprendra ses droits ce mardi. L’intégralité de la compétions est à suivre via l’offre RMC Sport-BeIN Sports.

Aris Djennadi