RMC Sport

Super League: les 12 clubs coupent tous les liens avec l’UEFA et l'ECA

Après avoir annoncé la création de la Super League ce dimanche, les douze clubs à l'origine du projet ont quitté toutes leurs fonctions au sein de l'Association européenne des clubs (ECA) et de l'UEFA.

La guerre est totale entre l'UEFA et les clubs membres de la Super League. Si la FIFA a appelé à un dialogue entre les différentes parties ce dimanche soir après la création d'une compétition concurrente de la Ligue des champions, il n'en est rien.

Les douze clubs à l'origine du nouveau projet (le Real Madrid, le Barça, l’Atlético de Madrid, l’Inter, l’AC Milan, la Juventus, Manchester City, Manchester United, Arsenal, Liverpool, Chelsea et Tottenham) se trouvent désormais en conflit ouvert avec les instances traditonnelles du football européen. Les 12 clubs ont démissionné de tous les postes liés à l’ECA mais aussi des postes liés au conseil d’administration, des commissions et des panels de l’UEFA.

>> Toutes les infos sur la Super League et la crise à l'UEFA sont dans le direct RMC Sport

Al-Khelaïfi nouveau patron éxécutif de l'ECA

Homme clé de la Super League et même vice-président de la nouvelle structure, Andrea Agnelli constitue le parfait exemple de cette rupture. Le propriétaire et président de la Juventus a ainsi démissionné de son poste au Conseil d'administration de l'ECA.

Le patron des Bianconeri a également quitté ses fonctions au sein du comité éxécutif de l'UEFA. Après la démission du dirigeant turinois, Nasser al-Khelaïfi le président du PSG devient de fait le nouveau boss éxécutif de l'ECA.

A la suite de l'annonce de la création de la Super League ce dimanche, l'Association européenne des clubs avait pris ses distances avec les douze membres fondateurs et soutenu publiquement l'UEFA dans un communiqué.

"A la lumière des échos au sujet d'une Super League européenne, l'ECA, en tant que corps représentant 246 clubs partout en Europe, réaffirme son engagement à travailler au développement des compétitions UEFA, avec l'UEFA, pour le cycle débutant en 2024", avait ainsi expliqué l'ECA. Les démissions massives et la rupture totale avec les frondeurs s'apparante donc à une suite logique suite aux récents événéments qui bouleversent le football européen.

dossier :

La Super League

JGL avec Mohamed Bouhafsi