RMC Sport

Ligue des champions: le Bayern Munich dit "non" à la Super League

Le Bayern Munich a publiquement rejeté la Super League et refusé d’y participer, souhaitant au contraire poursuivre le développement de la Ligue des champions, compétition à laquelle il a réaffirmé tout son attachement.

Les romantiques allemands résistent à la vague. Le Bayern Munich, tout comme le Borussia Dortmund, et la Bundesliga de manière générale, est et restera loyal à l’UEFA. La position du club bavarois était connue, Hansi Flick et le président du conseil d'administration Karl-Heinz Rummenigge s’étant exprimés sur le sujet, mais un communiqué du club est venu ce mardi l’entériner, une bonne fois pour toutes.

>> La crise de la Super League en direct

"Nos membres et nos supporters rejettent une Super League, écrit le club bavarois dans un communiqué publié ce mardi. C'est notre souhait en tant que club du Bayern Munich et notre objectif, que les clubs européens vivent cette compétition merveilleuse et émotionnelle qu'est la Ligue des champions, et la développent ensemble avec l'UEFA. Le Bayern Munich dit non à la Super League."

Rummenigge: “La meilleure compétition de clubs au monde”

Le président du conseil d'administration Karl-Heinz Rummenigge a réaffirmé: "Au nom du conseil d'administration, je peux déclarer expressément que le Bayern ne participera pas à la Super League. Le Bayern Munich est solidaire de la Bundesliga. C'était et c'est toujours un grand plaisir pour nous de pouvoir jouer la Ligue des champions en tant que représentant de l'Allemagne. Nous nous souvenons tous avec émotion de notre victoire en Ligue des champions à Lisbonne en 2020, on n'oublie pas un moment aussi heureux. Pour le Bayern Munich, la Ligue des champions est la meilleure compétition de clubs au monde."

Le Bayern est le seul club parmi tous les vainqueurs de la Ligue des champions depuis 2005 à ne pas s'être engagé pour la création de cette Super Ligue. Il est aussi l'un des seuls à ne pas être lourdement endetté. La création d'une Super Ligue ne va pas résoudre "les problèmes financiers du football européen causés par le Covid-19", avait estimé lundi le patron du Bayern Munich.

dossier :

La Super League

QM