RMC Sport

Ligue des champions: le trio Messi-Neymar-Mbappé déçoit l’Europe après Bruges-PSG

Le trio Messi-Neymar-Mbappé a laissé un goût d’inachevé après Bruges-PSG (1-1) chez les observateurs européens dont certains, comme Michael Owen, estime qu’il affaiblit le collectif.

Ce n’était pas la plus grosse affiche de la soirée mais Bruges-PSG (1-1) était peut-être la plus scrutée, mercredi en Ligue des champions. Car Paris s’est présenté avec son incroyable trio d’attaque Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé au coup d’envoi de ce match. Malgré une passe décisive du Français et une frappe sur la barre de l’Argentin, les stars parisiennes ont globalement déçu. Et Paris a dû se contenter d’un match nul face à une très séduisante équipe belge.

>> Abonnez-vous pour regarder la Ligue des champions avec le pack Sport RMC Sport + beIN Sports

La prestation du trio a donc laissé un goût amer chez les observateurs européens. Elle a amusé la presse belge, comme la RTBF: "Ils étaient venus pour Leo Messi, ils ont vu Charles De Ketelaere". Elle a été suivie de près en Catalogne, nostalgique de Lionel Messi après son départ du Barça. "Il n’a pas suffi pour gagner", remarque Mundo Deportivo malgré une activité plus tranchante que celle de Neymar. "Le trident du PSG ne débute pas du bon pied", note également Sport.

La titre de la RTBF
La titre de la RTBF © Capture RTBF

La blessure de Kylian Mbappé figure en bonne place dans la presse madrilène. Le Français, passeur décisif, est sorti en début de deuxième mi-temps après s’être blessé à un pied. Cible du Real Madrid, qui espère l’attirer gratuitement l’été prochain, l’international français faut l’objet d’un suivi assidu dans la capitale espagnole.

Owen ne comprend pas pourquoi le PSG est l'un des favoris

En Angleterre non plus, le trio n’a pas convaincu. Pour Michael Owen, ancienne légende de Liverpool, leur association affaiblit même le collectif parisien. "Même si nous bavons sur eux, sur cette équipe du PSG avec ces attaquants, ce sont tous chacun de leur côté des joueurs phénoménaux, a-t-il souligné sur le plateau de BT Sport. Mais les trois ensemble rendent l’équipe plus faible pour moi et je ne comprends pas vraiment pourquoi Paris est cité comme l'un des favoris pour gagner la Ligue des champions. Je pense que les équipes anglaises sont de loin, bien supérieures."

Présent à ses côtés, Rio Ferdinand, ancien défenseur de Manchester United ne partage pas cet avis et prédit une montée en puissance avec le retour des blessés au milieu de terrain et par une prise de conscience impulsée par Mauricio Pochettino. "Si tu mets du soutien juste derrière eux, si tu obtiens le bon mélange avec Verratti, Gueye, Wijnaldum, ce sont des joueurs qui courent et qui peuvent transmettre le ballon aux grands joueurs devant qui peuvent causer des dégâts, explique-t-il. Oui, vous attendez parfois un peu de travail de leur part, en revenant, mais j'ai vu Neymar le faire. Mbappé est assez jeune pour pouvoir le faire, il le doit. Je pense que c'est dans le mandat de Pochettino, de l’exiger de ces joueurs. Cela distingue les bons managers des grands. Pouvez-vous faire travailler ces gars dont les gens pensent qu'ils ne veulent pas travailler?"

NC