RMC Sport

Ligue des champions: les quarts sans Ronaldo et Messi, vers la fin d'une ère

Pour la première fois depuis 2005, les quarts de finale de la Ligue des champions se tiendront sans Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Après avoir régné pendant plus d'une décennie, le Portugais (36 ans) et l'Argentin (33 ans) sont désormais contestés.

Elle ne se terminera que dans deux mois et demi, mais cette édition 2020-2021 de la Ligue des champions est déjà historique. Car pour la première fois depuis 2005, ni Cristiano Ronaldo ni Lionel Messi ne seront pas au rendez-vous des quarts de finale. Après l’élimination mardi soir de la Juventus, sortie par le FC Porto, c’est le FC Barcelone qui a pris la porte mercredi, voyant ses rêves de nouvelle remontada s’envoler dans le ciel parisien. La dernière fois que le Portugais (36 ans) et l’Argentin (33 ans) ont dit adieu à la C1 dès les huitièmes, le Liverpool de Steven Gerrard avait soulevé le trophée au terme d’une finale d’anthologie face à l’AC Milan d’Alessandro Nesta. Une autre époque. Jacques Chirac était encore président, Kylian Mbappé apprenait à conjuguer des verbes du premier groupe et "Brice de Nice" cartonnait au cinéma. Ronaldo et Messi, eux, commençaient doucement à se faire un nom.

Des échecs à répétition pour Ronaldo et Messi

Le premier apprenait à muscler son jeu avec Sir Alex Ferguson du côté de Manchester United, le second était encore devancé par Ludovic Giuly dans la hiérarchie des attaquants barcelonais. Depuis, ils ont amassé à eux deux onze Ballons d’or, gagné neuf Ligue des champions et régné comme personne ne l’avait fait avant eux sur le football mondial. Jusqu’à aujourd’hui ? Bien sûr, rien ne dit qu’ils ne remporteront pas à nouveau la plus prestigieuse des compétitions européennes. Mais cette saison ressemble tout de même à la fin d’une ère. Arrivé à la Juve à l’été 2018, Ronaldo a vécu trois échecs cuisants en trois ans contre des adversaires supposés plus faibles : l'Ajax Amsterdam en quarts en 2019, Lyon en huitièmes en 2020 et Porto cette année. Cibles des critiques en Italie, détruit publiquement par un Fabio Capello lui reprochant son attitude sur le terrain, il n’a pas (encore) réussi à amener la Juve au niveau qu’elle espérait atteindre en le recrutant contre 105 millions d’euros. En sera-t-il capable ?

Il lui restera a priori une dernière occasion, la saison prochaine, avant la fin de son contrat chez les Bianconeri. A moins d’une séparation dès cet été. Messi, lui, a peut-être disputé en France son dernier match de Ligue des champions avec Barcelone. Voire son dernier match de C1 tout court. Libre dans un peu plus de trois mois, l’Argentin ne s’est pas encore prononcé publiquement au sujet de son avenir. Le voir rester en Europe, en Catalogne ou ailleurs, et tenter de décrocher une cinquième Ligue des champions est une hypothèse crédible. Tout comme l’idée d’un départ aux Etats-Unis. Il serait alors temps pour lui, après avoir encaissé plusieurs claques sur la scène européenne (les remontadas de Liverpool et Rome, le 8-2 face au Bayern Munich, le 4-1 du PSG au Camp Nou…), de passer le témoin. Un nouveau duo franco-norvégien se tient prêt à prendre la relève : Kylian Mbappé-Erling Haaland. Eux seront bien présents en quarts de finale.

Mbappé et Haaland aimantent les regards

Actuel meilleur buteur de la compétition avec dix pions au compteur, le canonnier du Borussia Dortmund n’en finit plus d’impressionner du haut de ses 20 ans. Le constat vaut aussi pour Mbappé, devenu mercredi à 22 ans et 80 jours le plus jeune joueur à inscrire 25 buts en C1. En marquant sur penalty au Parc, le Parisien a effacé des tablettes un certain… Messi qui avait réussi cette performance à 22 ans et 286 jours. Difficile de ne pas y voir un certain symbole. Cumuler les records de précocité est également le quotidien d’Haaland : premier joueur de moins de vingt ans à marquer lors de ses cinq premiers matches de C1, plus jeune joueur à avoir marqué 20 buts en C1, premier joueur à atteindre la barre des 20 buts en C1 en 14 matchs seulement, premier joueur à réussir quatre doublés consécutifs en C1, série en cours…

Pour Rio Ferdinand, légende de Manchester United et actuel consultant pour la chaîne britannique BT Sport, aucun doute, l'heure est "à une passation des pouvoirs" avec ce qui "pourrait être la prochaine rivalité qui durera dix ans". Le duel à distance entre Haaland et Mbappé, deux jeunes loups affamés qui se respectent, s’annonce terriblement excitant à suivre dans les années à venir. Même si leurs aînés n’ont peut-être pas encore dit leur dernier mot.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

https://twitter.com/rodolpheryo Rodolphe Ryo Journaliste RMC Sport