RMC Sport

Ligue des champions: tous les buts de Liverpool-Leipzig et PSG-Barça, dont la merveille de Messi

Le milieu égyptien de Liverpool, Mohamed Salah, buteur lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions contre Leipzig, à Budapest, le 10 mars 2021

Le milieu égyptien de Liverpool, Mohamed Salah, buteur lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions contre Leipzig, à Budapest, le 10 mars 2021 - Attila KISBENEDEK © 2019 AFP

Liverpool et le PSG sont les deux nouveaux clubs qualifiés pour les quarts de finale de Ligue des champions, avec respectivement une victoire face au RB Leipzig (2-0) et un nul face au FC Barcelone (1-1). Malgré l'élimination, Lionel Messi a signé le but de la soirée.

Finaliste de la dernière édition de Ligue des champions, le PSG s'est qualifié pour la deuxième année de suite pour les quarts de finale. Vainqueur du Borussia Dortmund l''an passé, le club parisien a cette fois eu raison du FC Barcelone (4-1, 1-1), chassant les vieux démons de la remontada subie il y a quatre ans.

Auteur d'un triplé à l'aller au Camp Nou, Kylian Mbappé a ouvert le score, cette fois sur penalty (30e). L'arbitre a sifflé faute pour un contact de Clément Lenglet dans la surface sur le talon de Mauro Icardi. Lionel Messi a rapidement répondu à l'ouverture du score de l'attaquant français, d'une frappe magnifique de l'extérieur de la surface, venue se loger dans la lucarne de Keylor Navas.

Mais c'est bien le seul tir que Navas n'a pas réussi à capter. Auteur de neuf arrêts, dont un penalty sur une tentative de Messi avant la pause, le gardien du PSG a grandement contribué à la qualification du PSG. Dominateurs, les Catalans repartiront avec la tête haute après ce nul obtenu (1-1).

Salah et Mané envoient Liverpool en quart

Mal en point en Premier League, Liverpool a assuré l'essentiel sur la scène européenne. Vainqueur 2-0 à l'aller face au RB Leipzig, les Reds ont infligé le même score au club allemand, lors d'un huitième retour délocalisé à Budapest. En manque d'efficacité pendant plus d'une heure de jeu, Mohamed Salah a trouvé la faille (70e) après plusieurs occasions manquées. Servi par Diego Jota, l'Egyptien a repiqué dans l'axe pour se défaire de Dayot Upamecano et tromper un Péter Gulácsi impeccable jusqu'ici.

Sadio Mané a réalisé le break dans la foulée (74e), reprenant de la tête un centre de Divock Origi. De quoi permettre à Liverpool de s'offrir une bouffée d'air frais, alors que les joueurs de Jürgen Klopp restaient sur quatre défaites en championnat au cours des cinq derniers matchs.

GL