RMC Sport

Ligue des champions: un tribunal de Madrid interdit toute mesure contre la Super League

Un tribunal madrilène a interdit mardi en référé à l'UEFA et à la Fifa toute mesure contre le lancement de la Super Ligue, première victoire judiciaire pour cette compétition privée dissidente qui a ouvert un conflit dans le foot européen

Les premiers coups de feu sont tirés sur le front juridique, dans cette bataille entre l’UEFA et la Super League. Comme annoncé par Reuters puis confirmé par l'AFP dans la foulée, un tribunal de Madrid a rendu une décision préliminaire interdisant à l'UEFA et à la FIFA d'empêcher le lancement de la Super League. Le tribunal de Madrid déclare que l'UEFA et la FIFA ne doivent pas imposer de sanctions aux joueurs des clubs participant à la super league avant d'avoir examiné en détail l'affaire de la super league.

Le Real Madrid et son président Florentino Pérez sont à la tête du projet

Dans sa décision rendue ce mardi, le tribunal de commerce n°17 de Madrid indique avoir "ordonné à la Fifa et l'UEFA (...) de s'abstenir d'adopter toute mesure ou action ou d'émettre toute déclaration ou communiqué qui empêche ou pose des difficultés, de forme directe ou indirecte, à la préparation de la Super Ligue de football".

Dans un courrier envoyé dimanche à la Fifa et l'UEFA, que l'AFP s'est procuré, les promoteurs de la Super Ligue affirmaient avoir déjà lancé "une procédure devant les juridictions compétentes, pour assurer l'instauration et le fonctionnement sans accroc de la compétition".

L'idée était de saper par avance les représailles des deux instances, qui menaçaient dès janvier d'exclure les dissidents de leurs compétitions, privant par exemple d'Euro et de Coupe du Monde les joueurs impliqués dans ce tournoi privé.

Le Real Madrid est l'un des douze clubs fondateurs de la Super League, une nouvelle compétition privée dissidente et vouée à supplanter la Ligue des champions, organisée par l'UEFA. Florentino Perez, à l'origine de la création de cette Super League dénoncée par le monde du football, a été placé à la tête de la structure chargée de concrétiser le projet, vertement critiqué par l'UEFA.

dossier :

La Super League

QM avec AFP