RMC Sport

PSG-Barça: encore fautif, Lenglet inquiète à trois mois de l’Euro

Clément Lenglet a provoqué son quatrième penalty cette saison, mercredi lors du 8e de finale retour de la Ligue des champions entre le PSG et le Barça (1-1). Très utilisé par Koeman, le défenseur semble fébrile à trois mois de l’Euro.

Sans les cris de Mauro Icardi, sa maladresse serait presque passée inaperçue. Mais l’attaquant du PSG est bien tombé après s’être fait marcher dessus par Clément Lenglet dans la surface de réparation. La chaussure à moitié enlevée de l’Argentin et la vidéo ont confirmé l’erreur du Français. Penalty pour Paris, but de Mbappé et espoirs douchés par le Barça, entré avec le couteau entre les dents dans son 8e de finale retour de la Ligue des champions après la claque de l’aller (1-4).

La faute de Lenglet sur Icardi
La faute de Lenglet sur Icardi © Capture

"Je regarde devant moi, je ne vois même pas où il va (Icardi, ndlr)", s’est-il plaint auprès de l’arbitre pour dénoncer sa décision cruelle, mais logique. Au match aller, Layvin Kurzawa avait été sanctionné pour la même inattention sur Frenkie De Jong. Pour Lenglet, déjà en difficulté à l'aller, cela intervient dans une saison compliquée sur le plan personnel.

Affecté après son erreur à Cadix

Mercredi, il a concédé son quatrième penalty toutes compétitions confondues, au moins le double de n’importe quel joueur de Barcelone en 2020/21. Il en a concédé deux en Ligue des champions 2020/21, total le plus élevé en compagnie de six autres joueurs. Ses fautes ont coûté cher: un nul provoqué à Cadix (1-1) et une défaite précipitée face au Real Madrid (1-3).

Clément Lenglet averti
Clément Lenglet averti © ICON Sport

L’ancien Nancéien est pourtant le défenseur central le plus utilisé par Koeman en raison notamment des nombreuses défections. Mercredi, le Barça devait se passer de Gerard Piqué et Ronaldo Araujo alors que Samuel Umtiti ne semble pas présenter les garanties suffisantes aux yeux de Koeman, qui l’a laissé sur le banc à Paris.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Lenglet enchaîne beaucoup dans une saison chaotique. Il avait été aperçu très affecté après son erreur face à Cadix. Certains médias le disaient même isolé dans le groupe. "Je ne sais pas à quoi ressemble l'intérieur du vestiaire, actuellement, confiait récemment Jérémy Mathieu, ancien joueur du club. Je m'étais senti un peu seul, personne n'est avec toi, pour moi ce n'est pas du football de club. Tout le monde le tue (Lenglet), ça fait partie du football. Il faut être le plus positif pour renverser la situation."

Peu de concurrents chez les Bleus

Sa mauvaise passe interroge sur sa place en équipe de France alors que Didier Deschamps va dévoiler la semaine prochaine son groupe pour les qualifications de la Coupe du monde 2022. Titulaire en 2019 pour la campagne de qualification à l’Euro, Lenglet a perdu sa place dans l’axe gauche de la charnière au profit de Presnel Kimpembé, en novembre dernier. A l’approche de l’Euro, la concurrence à son poste n’apparaît pas très aiguisée.

Aymeric Laporte joue peu à Manchester City et n’entre pas trop dans les petits papiers de Didier Deschamps. Samuel Umtiti semble encore loin des Bleus et de Lenglet. Formé dans l’axe, Lucas Hernandez n’y a joué qu’à une seule reprise en sélection où Deschamps l’aligne quasi systématiquement à gauche. Lenglet figure en bonne position pour l’Euro. Mais dans quel état de fraîcheur mentale après une saison aussi harassante?

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport