RMC Sport

PSG-Bayern: Idrissa Gueye, "la machine" du milieu de terrain

Hyperactif sur la pelouse du Parc des Princes mardi soir, en Ligue des champions, Idrissa Gueye a peut-être réalisé son meilleur match sous le maillot du PSG, face au Bayern Munich en quart de finale retour de la Ligue des champions.

Neymar a été récompensé pour la qualité de sa prestation en étant désigné homme du match après la qualification du PSG pour les demi-finales de la Ligue des champions, aux dépens du Bayern Munich. Mais le joueur le plus impressionnant de la double confrontation face au champion d’Europe n’est pas Brésilien, il est Sénégalais.

>> PSG-Bayern, le jour d'après en direct

Comme au match aller, Idrissa Gueye a été monstrueux dans tous les secteurs du jeu, abattant un travail énorme sur le terrain, avec des compensations à la pelle, un travail de harcèlement constant, des interceptions décisives. Bref, une conduite irréprochable dans la résistance parisienne au pressing bavarois, et sans jamais faiblir pendant 94 minutes. Phénoménal.

"Quand Idrissa est sorti du terrain, je lui ai dit: 'T’as été une machine.' C’est une machine", s’est enflammé Mauricio Pochettino. Extrêmement généreux dans l’effort, hyperactif (6 récupérations du ballon), Gueye s’est démultiplié aux quatre coins du terrain, balayant la pelouse de gauche à droite.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité la Ligue des champions

Partout, tout le temps

Le bloc parisien a mieux coulissé pour défendre sur les côtés et gérer les renversement de jeu du Bayern sur les ailes, notamment grâce à un bien meilleur travail de ses milieux excentrés. Mais Gueye est aussi souvent venu porter assistance à ses latéraux pour déjouer le surnombre bavarois dans les couloirs.

La zone d’intervention de Gueye s’est étendue de la surface de réparation du Paris Saint-Germain à Joshua Kimmich, qu’il a gêné par séquences en sortant sur lui avec Leandro Paredes. On l’a vu jaillir à plusieurs reprises dans ses pieds du milieu de terrain allemand notamment lorsque l’axe du terrain était dégarni, pour lui subtiliser le ballon dans les pieds après un mauvais contrôle, puis réaliser un tacle salvateur.

Juste dans ses choix, à la fois offensif et défensif, même s’il a égaré quelques ballons en route, causant une frayeur après une perte de balle à la 26e, Gueye s’est bien comporté avec le ballon, en étant propre techniquement (82% de passes réussies) et sobre dans son utilisation, optant pour la simplicité et l’efficacité.

Gueye a quasiment joué autant avec Neymar (5 passes) que Danilo (6) ou encore Colin Dagba (5), même si Leandro Paredes a été son partenaire privilégié (9). Leur duo du milieu de terrain commence à former une paire très complémentaire que l’on a déjà hâte de revoir très vite dans un match d’une telle intensité.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport