RMC Sport

PSG-Manchester City: Guardiola annonce la stratégie face à Paris

Interrogé mardi sur l'attaque du PSG emmenée par Neymar et Kylian Mbappé, Pep Guardiola a assuré qu’il n’y avait pas de stratégie défensive parfaite. Pour contrer les Parisiens, l’entraîneur de Manchester City attend de son équipe qu’elle "impose son jeu" et monopolise le ballon.

Ce n’est sans doute pas un hasard si Manchester City retrouve le dernier carré de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2016 en s’appuyant sur une défense très performante. Emmenée par le roc Ruben Dias, celle-ci passera un nouveau test européen face à l’attaque du PSG (21 buts en C1), Neymar et Kylian Mbappé.

>> PSG-Manchester City J-1: les infos en direct

"Il n’y a pas de bonne stratégie défensive pour stopper ces joueurs, ils sont trop forts. J’essaie de bien dormir la nuit et je dors mieux quand je n’y pense pas. Ce sont des joueurs incroyables. Nous allons essayer de les arrêter. Bien sûr, nous devrons faire quelques ajustements, mais nous nous sommes battus avec ce groupe pour arriver à ce stade et ça n’aurait aucun sens de nous renier", a expliqué Pep Guardiola mardi en conférence de presse.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivre en exclusivité PSG-Manchester City

"Le meilleur équilibre, c'est d'avoir le ballon"

Le coach des Skyblues a vu son équipe buter contre Liverpool en 2018 en encaissant cinq buts sur les deux matches, puis contre Tottenham l'année suivante (cinq buts encaissés) et enfin contre Lyon à Lisbonne en août. Ce soir-là, City avait été fracturé par les contre-attaques rhodaniennes. Mais l’entraîneur espagnol n’en démord pas: il appliquera sa recette habituelle.

"Le meilleur équilibre, c’est d’avoir le ballon. Si nous avons le ballon tout le temps, il y a de l’équilibre. Si vous défendez trop bas contre Neymar, Mbappé, Di Maria, Verratti, Marquinhos, ils ont beaucoup d’armes. Ils sont habitués à jouer contre des équipes qui défendent 90 minutes et ils trouvent des solutions. Ce n’est pas la meilleure façon de défendre contre une équipe qui a tout. La meilleure façon ce sera d’imposer notre jeu comme nous le faisons depuis cinq ans", juge Guardiola.

À deux matches de retrouver une finale de Ligue des champions pour la première fois depuis 2011, le Catalan veut surtout profiter de cette opportunité. "Je ne vais pas passer 90 minutes à me dire à quel point un joueur est bon, comment je peux le battre. J’ai appris de Johan Cruyff, il faut profiter du match, et profiter de notre responsabilité (d’entraîneur)."

SSa