RMC Sport

PSG-Manchester City: Gueye s'excuse auprès de ses partenaires après son expulsion

Défait à domicile face à Manchester City en demi-finale aller de Ligue des champions ce mercredi (1-2), le PSG a aussi perdu Idrissa Gueye. Le Sénégalais a écopé d'un carton rouge après un violent tacle sur Ilkay Gündogan et a tenu à s'excuser auprès de ses partenaires sur les réseaux sociaux.

Le jour et la nuit. Après une première période maîtrisée à l'issue de laquelle le PSG est revenu aux vestiaires avec l'avantage au score, les Parisiens ont vécu une deuxième mi-temps beaucoup plus compliquée.

>> PSG-Manchester City: les infos en direct

Rapidement dépassés par l'intensité mise par Manchester City, les troupes de Pochettino se sont éteintes au fil de la rencontre. Peu après l'heure de jeu, Kevin De Bruyne trompait la vigilance des défenseurs et de Keylor Navas et permettait aux Skyblues de recoller au score. Seulement sept minutes plus tard, les Cityzens passaient devant par grâce à un coup franc de Ryad Mahrez qui se faufilait entre le mur parisien.

Les Parisiens craquaient et Idrissa Gueye allait laisser ses partenaires à dix, coupable d'un violent tacle sur Ilkay Gündogan, qui le privera au moins de la demi-finale retour, mardi (21h, sur RMC Sport 1).

Au lendemain de la défaite, le Sénégalais a réagit à son expulsion sur Instagram, s'excusant auprès de ses partenaires : "Désolé de vous avoir laissé tomber les gars, ce sera dur de ne pas pouvoir défendre nos couleurs avec vous au match retour, mais rien n’est fait, j’ai confiance en vous."

Les Parisiens sonnent la révolte en vue du match retour

Après la défaite enregistrée au Parc des Princes hier (1-2), les joueurs du PSG devront montrer un bien meilleur visage mardi prochain sur la pelouse de l'Etihad Stadium s'ils veulent se qualifier en finale de Ligue des champions.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en exclusivité Manchester City-PSG

Sans Idrissa Gueye, qui purgera sa suspension, les Parisiens ne rendent pas les armes et ont déjà sonné la révolte. Au micro de RMC Sport après le coup de sifflet final, Marquinhos dictait le ton : "Celui qui n’y croit pas ne doit même pas aller à Manchester."

De son côté, Neymar a mobilisé ses troupes et veut croire à une qualification au match retour : "Nous avons perdu une bataille mais la guerre n'est pas finie. Je crois en mon équipe, je crois au fait que nous puissions être meilleurs que nous l'avons été. 1% de chance, 99% de foi."

Luca Demange