RMC Sport

Super League: l'Inter Milan s'en va à son tour

Par l'intermédiaire de l'agence de presse italienne, l'Inter Milan a indiqué ne plus "être intéressé" par le projet de Super League, après le retrait de six premiers membres fondateurs. L'effet domine continue, et l'AC Milan devrait aussi annoncer son retrait dans les heures à venir.

Après le retrait des six clubs anglais, le projet de la Super League européenne explose de tous les côtés. A la suite du désistement de six membres fondateurs, sur les 12 impliqués par le projet, c'est désormais au tour de l'Inter Milan de se retirer de cette nouvelle compétition.

L'AC Milan devrait suivre

"Le projet de Super League à l'heure actuelle n'est plus considéré comme d'intérêt par l'Inter", indique l'ANSA, l'agence de presse italienne, rapportant des propos tenus par des sources intéristes. Un communiqué devrait officialiser cette information dans les prochaines heures. Il ne restera donc plus à ce stade que deux clubs italiens, la Juventus et l'AC Milan.

Mais selon la presse italienne, l'AC Milan devrait aussi prochainement annoncer son retrait, là où le club de Turin a poussé pour la création de cette Super League européenne par l'intermédiaire de son président, Andrea Agnelli. Actuellement en tête de Serie A et bien parti pour décrocher un titre de champion d'Italie, onze ans après le dernier sacre obtenu en 2010, l'Inter Milan était sous la menace d'une exclusion de son championnat national.

Lors de son congrès tenu en Suisse ce mardi, l'UEFA avait obtenu le soutien de la Fifa et demandé aux clubs dissidents de retrouver la raison. Face aux menaces brandies par les instances internationales et la colère des supporters et même des propres acteurs, avec le mécontentement de nombreux joueurs, le projet a pratiquement déjà explosé en vol en 48 heures.

dossier :

La Super League

GL