RMC Sport

Super League: l’UEFA réfléchit à des sanctions pour la Ligue des champions

L’UEFA va se rapprocher de ses avocats pour étudier des mesures à prendre concernant les clubs encore en course en Ligue des champions et en Ligue Europa, dont certains ont décidé d'adhérer au projet de Super League.

Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin n’a pas encore claqué la porte au nez des douze dissidents en public cette semaine, mais il en étudie la possibilité en coulisses. Selon nos informations, la confédération européenne va se rapprocher de ses avocats pour étudier des mesures à prendre concernant les clubs encore en course en Ligue des champions et en Ligue Europa. Aucune mesure ou décision n’a pour l’instant été prise concernant les clubs encore en lice dans les différentes Coupes d’Europe.

Superligue vs Ligue des champions, la guerre est déclarée

Outre le PSG, Chelsea, Manchester City et le Real Madrid sont qualifiés pour les demies de la compétition reine. Les trois derniers clubs cités ayant décidé de participer à la Super League, ils sont de fait en mauvaise posture. Tout comme Arsenal et Manchester United en Ligue Europa. Les différents cabinets d’avocats impliqués sur ce dossier vont aussi travailler sur des mesures concernant les clubs pour la saison prochaine. Enfin, les cabinets d’avocats vont également plancher sur toutes les mesures qui peuvent être prises pour l’Euro 2021, mais aussi la Coupe du monde 2022.

Le football européen se déchire depuis dimanche soir, alors que la menace d’une ligue dissidente rassemblant les cadors du football européen est sur la table. Douze clubs ont officialisé leur intention d’aller au bout de leur projet dimanche soir, alors que l’UEFA entendait leur couper l’herbe sous le pied ce lundi, en annonçant une réforme de sa compétition la plus lucrative, laquelle se trouverait menacée par l’existence d’une compétition encore plus puissante, susceptible de lui faire de l'ombre. De nombreuses personnalités politiques ou du ballon rond se sont indignées et ont fustigé un projet "cynique", uniquement motivé par la "cupidité".

L'association européenne des clubs (ECA), désertée par les dissidents, dont son ancien président, Andrea Agnelli, mais dont font encore partie certains grands clubs du football européen, a déclaré être fortement opposée à un modèle de Superligue fermée. Une position partagée et martelée par l'UEFA, qui dit avoir le soutien de la FIFA dans ce dossier explosif.

dossier :

La Super League

QM avec MBo