RMC Sport

Super League: le projet est "définitivement enterré" selon Rummenigge

Le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a déclaré que la Super League ne verrait pas le jour, selon lui. Pour rappel, huit des douze clubs à l’origine du projet, dont n’a jamais fait partie le club bavarois, l’ont quitté.

L'idée de créer une Super League de football est "définitivement enterrée", a estimé dimanche le patron du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge, une semaine après la tentative avortée de douze grands clubs européens de créer une épreuve concurrente de la Ligue des champions.

>> La crise de la Super League en direct

"Au final, c'est peut-être même une bonne chose que nous ayons eu tout ce cirque pendant 48 heures (...) les hommes d'affaires ont compris une fois pour toutes que le football ne répond pas seulement à une logique économique", affirme l'ancien Ballon d'Or devenu dirigeant dans le journal dominical Bild-am-Sonntag.

Rummenigge tacle Agnelli et son rapport à l'argent

Après l'émotion internationale engendrée par la création d'une Super Ligue, et l'abandon du projet par la majorité de ses promoteurs au bout de deux jours, Rummenigge a été nommé mardi au comité exécutif de l'UEFA à la place d'Andrea Agnelli, le patron de la Juventus qui avait été l'un des moteurs de la dissidence.

Agnelli, qui siège aux conseils d'administration de Fiat et de la société d'investissement Exor, "n'a pas le même profil que moi", assure Rummenigge: "J'ai moi-même joué au football, j'ai toujours pensé que j'avais une responsabilité envers le football, et pas seulement envers l'argent."

Avec AFP