RMC Sport

Super League : les supporters des clubs anglais en colère contre leurs clubs

Le projet de la Super League a provoqué une déflagration en Europe, notamment en Grande-Bretagne. De nombreuses voix s’élèvent contre ce projet, y compris parmi les supporters des clubs impliqués dans cette nouvelle compétition.

Le projet divise. Provoque même pour le moment plus de réactions hostiles que de mouvements d’adhésions. Douze grands clubs européens, sans club français le PSG ayant refusé d’y participer, ont annoncé la création prochaine d’une Super League. Une compétition qui réunirait vingt clubs, dont quinze permanents et provoquerait la fin de la Ligue des champions dans son système actuel. Six clubs anglais figurent parmi ces 'révolutionnaires' : Manchester United, Manchester City, Arsenal, Liverpool, Tottenham et Chelsea.

>> La crise de la Super League en direct: toutes les infos

Des clubs historiques et populaires qui ne semblent pas avoir l’adhésion de leurs supporters de toujours. Plusieurs groupes de supporters anglais ont d’ores et déjà manifesté leur forte hostilité. Un groupe de supporters de Chelsea, le Chelsea Supporters Trust, parle de "trahison ultime" et d'"une décision cupide pour remplir les poches de ceux qui sont au sommet, prise sans considération pour les supporters fidèles, notre histoire, notre avenir et l’avenir du football dans ce pays. C’est impardonnable. Assez, c’est assez."

Les supporters anglais veulent lutter contre la Super League

Un sentiment partagé par les membres du Tottenham Hotspur Supporter’s Trust : "Hier, la direction de THFC a trahi le club, son histoire et la magie de ce jeu qui le rend si spécial quand ils ont mis leur nom sur le communiqué annonçant le départ pour la Super League."

Du côté de City également, les mots sont durs, de la part du Manchester City FC Official Supporters Club : "Ces histoires ont maintenant été confirmées et incluent City et nous sommes extrêmement déçus d'avoir cette confirmation. Le Manchester City FC Official Supporters Club est totalement opposé à tout ce qui crée une voie vers la «Super League européenne». Cette nouvelle compétition proposée n'a aucun mérite sportif et semble motivée par la cupidité De plus, il a été créé sans la connaissance ou l’apport d’aucun groupe de supporters et montre une fois de plus que les personnes impliquées n’ont aucun respect pour les traditions du jeu. Nous sommes déterminés à lutter contre cette proposition de Super League et travaillerons à nouveau avec le groupe 1894, tous les autres groupes de fans pour faire tout ce que nous pouvons pour que nos voix soient entendues. Ces propriétaires, peu importe d'où ils viennent, semblent penser que le football leur appartient."

dossier :

La Super League

MI