RMC Sport

Mbappé, Lewandowski, Haaland... Qui va terminer meilleur buteur cette saison en Europe ?

Cette saison 2022-2023 s’annonce particulièrement spectaculaire dans les grands championnats européens. Les stars offensives semblent plus affûtées que jamais, à l’image de Karim Benzema, Kylian Mbappé, Robert Lewandowski ou Erling Haaland. De quoi s’attendre à une lutte de haut vol entre les plus fines gâchettes du Vieux Continent.

Les filets ont intérêt à resserrer leurs mailles d’un cran, car ils risquent de souffrir dans les mois à venir. A l’aube de cette saison 2022-2023, les stars offensives arrivent en meute et semblent particulièrement affûtées. De quoi envisager une avalanche de buts, de l’Espagne à l’Angleterre, en passant par la France, l’Italie et l’Allemagne. Sans parler des coupes d’Europe et des matchs internationaux, avec la Coupe du monde 2022 à mi-programme. Dans ces conditions, difficile de savoir qui va réussir l’exercice le plus prolifique parmi tous ces cracks de la surface.

La course se jouera peut-être sur les blessures, les méformes, l’altruisme ou les éliminations précoces de certaines compétitions. Elle s’annonce d’autant plus passionnante. Sur la ligne de départ, quatre favoris se dégagent à l’heure d’établir les pronostics: Karim Benzema (Real Madrid), Kylian Mbappé (PSG), Robert Lewandowski (FC Barcelone) et Erling Haaland (Manchester City). Mais de nombreux outsiders se tiennent prêts à leur ravir la vedette…

Benzema veut enchaîner avec le Real

Sauf énorme surprise, il devrait recevoir son premier Ballon d’or le 17 octobre prochain à Paris. A un mois du début de la Coupe du monde au Qatar, qu’il rêve de remporter avec les Bleus. Autant dire que la fin d’année s’annonce palpitante pour Karim Benzema. Après avoir bouclé la plus belle saison de sa carrière avec le Real Madrid (44 buts en 46 matchs), KB Nueve entend bien maintenir le rythme pour l’exercice à venir. Carlo Ancelotti a organisé son équipe autour du natif de Lyon, par qui tous les ballons sont invités à passer. En pleine confiance, l’international français de 34 ans (97 sélections, 37 buts) devrait avoir les occasions pour prolonger son état de grâce. Les succès du Real sont entre ses pieds.

Mbappé veut accélérer avec le PSG

Il va déjà extrêmement vite depuis son éclosion. Mais Kylian Mbappé souhaite passer un rapport supplémentaire cette saison. Le crack de Bondy a choisi de rester au PSG, malgré la cour assidue du Real Madrid. Pour devenir le boss de sa ville. A la pointe d’une équipe revigorée par l’arrivée de Christophe Galtier et le grand ménage entrepris à tous les étages du club, le champion du monde 2018 a tout pour se régaler dans les prochains mois. Après avoir claqué 39 buts en 46 matchs sous le maillot rouge et bleu en 2021-2022, il pourrait corser encore l’addition. A condition de trouver la bonne formule avec Neymar et Lionel Messi, avec qui il devra sans doute partager une partie du gâteau. Après la déception de l’Euro 2021, lors duquel il a raté son tir au but contre la Suisse en 8es de finale (3-3, 4 tab à 5), le dynamiteur des 23 ans (57 sélections, 27 buts) vise plus que jamais une deuxième étoile avec les Bleus. Son horizon semble sans limite.

Lewandowski veut confirmer avec le Barça

Il a martyrisé les gardiens adverses lors de ses huit années passées au Bayern Munich. Et il compte bien poursuivre son œuvre en Catalogne. En s’engageant avec le FC Barcelone le mois dernier (45 millions d’euros), Robert Lewandowski s’est offert un nouveau défi ambitieux. Celui de ramener le club catalan sur le devant de la scène. Soutenu par une formation talentueuse, mise en place par Xavi, celui qui fêtera bientôt ses 34 ans (le 21 août) semble dans une situation idéale pour flamber. Et surtout marquer, ce qu’il sait faire de mieux. Après avoir inscrit 50 buts en 46 matchs la saison passée en Bavière, "Lewy" va tenter de confirmer ses standards au Camp Nou. Avec l’équipe de Pologne (132 sélections, 76 buts), en revanche, il devrait avoir plus de mal à gagner au Mondial. Mais ça ne l’empêchera peut-être pas de se montrer décisif. Comme quasiment à chaque match.

Haaland veut frapper fort avec City

Il est venu pour tout casser. Et il ne s’en cache pas. En quittant Dortmund pour rejoindre Manchester City (60 millions d’euros), Erling Haaland a décidé de franchir un cap. Ou plutôt de le détruire. Depuis le début de sa carrière, le géant norvégien de 22 ans (1,95m) empile les buts à un rythme hallucinant. Sous le maillot du Borussia, il en a claqué 86 en 89 apparitions ces trois dernières saisons. Et il donne l’impression de pouvoir faire encore nettement mieux chez les Skyblues de Pep Guardiola. Le cyborg scandinave a d’ailleurs démarré son aventure en Premier League par un doublé à West Ham (0-2), sous les yeux ravis de son père Alf-Inge Haaland, ancien défenseur de City. Pour bien annoncer la couleur. Seul bémol: l’international norvégien (21 sélections, 20 buts) ne disputera pas la Coupe du monde 2022, puisque son pays ne s’est pas qualifié. Ça lui laissera plus d’énergie pour les autres compétitions.

Mané, Salah, Vlahovic et les autres

Derrière ces quatre favoris, de nombreux outsiders auront sans doute leur mot à dire dans cette lutte à distance entre grands buteurs. En Angleterre, Mohamed Salah et Darwin Nunez seront à surveiller avec Liverpool, tout comme Kai Havertz et Raheem Sterling à Chelsea, Gabriel Jesus à Arsenal, Julian Alvarez à Manchester City, Harry Kane à Tottenham ou Cristiano Ronaldo à Manchester United (s’il reste).

En Italie, Dusan Vlahovic portera les espoirs de la Juventus, tout comme Paulo Dybala à l’AS Rome ou Romelu Lukaku et Lautaro Martinez à l’Inter. En Allemagne, les regards seront braqués sur Sadio Mané au Bayern Munich, Karim Adeyemi à Dortmund ou Timo Werner et Christopher Nkunku à Leipzig. Sans oublier, en France, de ne pas sous-estimer les retours en forme de Neymar et Lionel Messi au PSG.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport