RMC Sport

Mercato: Wenger prochain sélectionneur de la Suisse?

Légendaire entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger serait dans les petits papiers de la Nati, selon les médias suisses pour succéder à Vladimir Petkovic qui a signé à Bordeaux. Sous contrat avec la FIFA, le directeur du football mondial, 71 ans, pourrait faire son retour en bord de terrains.

Arsène Wenger va-t-il reprendre du service? Eloigné des bancs depuis son départ d’Arsenal en mai 2018, le technicien pourrait rapidement retrouver une équipe à entraîner. Une sélection, même, puisque le média suisse Blick annonce ce jeudi que l’Alsacien de 71 ans serait pressenti pour succéder à la tête de la Nati à Vladimir Petkovic, nommé coach des Girondins de Bordeaux.

>> Les infos mercato en direct

La légende des Gunners occupe actuellement le poste de directeur du football mondial à la FIFA, mais pourrait se montrer intéressé par une sélection dont il aurait déjà pu prendre les rênes… il y a 26 ans. Après avoir notamment obtenu un titre de champion de France lors de son passage à Monaco (1987-94), et alors entraîneur au Japon à Nagoya Grampus (1994-96), il avait été sollicité par la Fédération helvète en 1995, mais n’avait pas donné son accord.

De possibles retrouvailles avec Xhaka

L’homme au riche palmarès avec notamment trois titres en Premier League avec Arsenal, finaliste de la Coupe de l’UEFA (2000, perdue contre Galatasaray) et de la Ligue des champions (2006, perdue contre Barcelone), débarquerait à la tête d’un quart de finaliste au dernier Euro pour une mission à court terme. Il y retrouverait son ancien joueur Granit Xhaka, qu’il a entraîné à Londres durant deux saisons entre 2016 et 2018.

La Nati a encore six rencontres à négocier d’ici à la fin novembre pour se qualifier pour le Mondial 2022 au Qatar. Et affrontera l’Italie le 5 septembre prochain, ce qui oblige la Fédé suisse a nommé son prochain sélectionneur le plus rapidement possible. Blick assure que les noms de Martin Schmidt, Marcel Koller, Peter Zeidler et René Weiler sont également évoqués.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport