RMC Sport

Manchester United: triste pour Mourinho, Pochettino esquive les rumeurs

Mauricio Pochettino (Tottenham)

Mauricio Pochettino (Tottenham) - AFP

Mauricio Pochettino figure parmi les favoris pour succéder à José Mourinho sur le banc de Manchester United en Premier League. Quelques heures après l'annonce du licenciement du Portugais, le coach de Tottenham a démenti un intérêt pour le poste, souhaitant se concentrer sur la saison en cours avec le club londonien. Et a eu une pensée pour son homologue, "un ami".

Les bookmakers en font un successeur possible de José Mourinho aux côtés de Zinédine Zidane, Ole Gunnar Solskjær (qui devrait prendre l'intérim) ou encore Laurent Blanc. Haut-placé dans les estimations, Mauricio Pochettino n'en reste pas moins l'entraîneur de Tottenham (troisième du championnat avec 13 points d'avance sur Manchester United). 

En poste à Londres depuis 2014, l'ancien défenseur du PSG (2001-2003) a tordu le coup aux rumeurs l'envoyant rapidement sur le banc du club mancunien, en remplacement de Mourinho, pour qui il d'abord a eu des mots de réconfort ce mardi. "Je veux lui adresser mes meilleures pensées, a expliqué, peiné, Mauricio Pochettino. Je suis tellement désolé pour lui. Je le connais très bien, j'ai vraiment une bonne relation avec lui. C'est un très bon ami, (son départ) est une mauvaise nouvelle".

A lire >>> ces entraîneurs qui pourraient succéder à Mourinho

"En cinq ans ici, beaucoup de rumeurs ont circulé"

Hors de question pour lui de profiter du départ du Portugais, ni même d'envisager de quitter un club qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, où il est devenu une véritable star. "En cinq ans ici, beaucoup de rumeurs ont circulé. Je respecte beaucoup l'opinion de tout le monde. Beaucoup de rumeurs se propagent, mais ce n'est pas mon affaire, a rétorqué l'Argentin. Ce qui arrivera me concerne. Je veux juste livrer le meilleur spectacle possible dans mon club." 

Alors, langue de bois ou réelles intentions? L'avenir le dira rapidement, puisqu'on prête aux Mancuniens l'envie de régler rapidement ce recrutement, en optant pour un intérimaire. Mais aux dernières nouvelles, le board américain de Manchester United aurait placé l'Argentin très en haut de sa short-list. 

PL