RMC Sport

Premier League: dépité par la crise à Manchester United, Neville tacle fort la direction et épargne Ten Hag

Après l'humiliation subie par Manchester United à Brentfort ce samedi (4-0), dans le cadre de la deuxième journée de Premier League, Gary Neville a tenté de donner des explications à la crise sans fin des Red Devils.

Est en crise mais creuse encore: la chute de Manchester United semble véritablement sans fin. Les Red Devils ont été humiliés ce samedi sur le terrain de Brentford (4-0), dans le cadre de la deuxième journée de Premier League, et sont derniers du classement. Gary Neville, ancien joueur du club, a tenté de trouver des explications à cette situation sans fin. Pour lui, le problème n'est pas l'entraîneur - surtout qu'Erik Ten Hag vient d'arriver - mais dépend aussi de la direction et de ses choix.

Pour Neville, le problème vient de la direction

"Ces joueurs ont prouvé, sous les ordres de trois entraîneurs différents, qu'ils ne travaillent pas aussi dur que les équipes qu'ils affrontent. Combien de fois faudra-t-il rappeler que le travail est plus fort que le talent, quand le talent ne travaille pas suffisamment?, interroge le consultant sur Sky Sports. Cette équipe de United ne court pas assez, pas assez vite, et n'a absolument plus aucune confiance. Ils sont à la peine et ça fait un an que ça dure. Ils n'ont pas non plus été aidés et certains diront qu'ils ne méritent pas d'être aidés."

"J'entends mais pour avoir été par le passé au sein d'équipes qui galéraient, il leur faut quelque chose. Cela doit venir d'en haut. Aujourd'hui, on a encore atteint un nouveau bas. Et Manchester United donne le sentiment de creuser toujours un peu plus, poursuit Neville. Quand sera-t-on vraiment au plus bas (pour ensuite rebondir)? La réalité est là, et c'est très très mauvais."

Gary Neville estime que le problème vient de la politique du club, ou plutôt de l'absence de politique de la famille Glazer. En témoigne ce mercato, qui voit United être éconduit de toutes parts.

"Le problème, c'est que personne ne veut de leur argent"

"On peut bien sûr émettre un jugement sur les joueurs, mais Christian Eriksen vient d'arriver, Lisandro Martinez aussi et il est dans le dur. Les autres joueurs, ça fait un an qu'on en parle. J'ai le sentiment que l'on dit sans arrêt les mêmes choses. Il y a huit ou neuf mois, Rangnick disait que ce club avait besoin d'une opération à coeur ouvert, rappelle le consultant. Il était censé intégrer l'état-major après son intérim sur le banc. Evidemment ils ne l'ont pas écouté et ils sont incapables de faire venir des joueurs dans ce club. C'est ça le problème aujourd'hui. Par le passé, United répondait à la colère des fans en dépensant de l'argent sur le marché des transferts mais le problème, c'est que personne ne veut de leur argent. Ils ne peuvent pas le dépenser. Si vous êtes un joueur, vous regardez la performance en première période... qu'allez-vous penser de l'idée de rejoindre ce club?"

"C'est un grand club de foot, un club magique, la plus grande chose de ma vie, je suis fier de soutenir ce club mais en ce moment, on est dans le désespoir. Il n'y a pas de leadership. Vous ne pouvez pas blâmer les joueurs individuellement ou le manager. Il faut regarder plus haut, tout en haut. Joel Glazer doit prendre l'avion pour Manchester dès demain, identifier les problèmes du club et dire quel est son plan", conclut Neville. Car oui, il y a déjà urgence.

A.Bo