RMC Sport

Serbie-Portugal: l’arbitre confirme s'être excusé après le but refusé à Ronaldo

En jugeant, à tort, que le tir de Cristiano Ronaldo n’avait pas franchi la ligne, Danny Makkelie avait provoqué la fureur du capitaine portugais, samedi en Serbie (2-2). Interrogé par A Bola, le Néerlandais s'est excusé après des joueurs et du sélectionneur de la Seleçao.

C’est une prise de parole aussi rapide que rare de la part d’un arbitre international. Pour tenter d’éteindre la polémique née après Serbie-Portugal (2-2) samedi, Danny Makkelie, s'est publiquement excusé après son erreur coûteuse en fin de match, dans une déclaration au quotidien A Bola. Le Néerlandais avait refusé un but à Cristiano Ronaldo alors que le ballon avait bien franchi la ligne.

"Tout ce que je peux dire c’est que je me suis excusé auprès du sélectionneur Fernando Santos et de l’équipe du Portugal pour ce qui s’est passé. En tant qu'équipe d’arbitrage (avec ses assistants), nous avons toujours travaillé pour prendre les bonnes décisions. Quand nous sommes au cœur de l’actualité de cette façon, cela ne nous satisfait pas du tout", a regretté Makkelie.

Pas de goal-line technology dans les éliminatoires

Après avoir refusé ce but à un Cristiano Ronaldo fou de rage, l’officiel néerlandais avait même averti le capitaine portugais qui avait alors quitté le terrain en jetant de rage son brassard sur la pelouse.

Si Stefan Mitrovic s’était jeté pour sauver le ballon, celui-ci avait bien franchi la ligne et Makkelie avait très vite reconnu son erreur. Dès samedi, Fernando Santos reconnaissait que le Néerlandais était venu s’excuser. Comme dans chaque match des éliminatoires, l’arbitre ne disposait pas de la goal-line technology, sa montre n’a donc pas vibré lorsque le ballon a franchi la ligne.

Co-leader du groupe A avec la Serbie, le Portugal se déplace au Luxembourg mardi pour tenter d’oublier cette fin de match frustrante, tandis que les Serbes seront eux en Azerbaïdjan.

SSa