RMC Sport

Juventus: un problème nommé Moise Kean

La Juventus éprouve quelques difficultés Moise Kean alors que le buteur italien se fait plus souvent remarquer pour son comportement que par ses coups d’éclat sur le terrain depuis son retour comme suppléant de Cristiano Ronaldo en 2021. Au point de devenir un fardeau qui pourrait coûter très cher en fin de saison.

Formé à la Juventus, Moise Kean a rapidement marqué les esprits après ses débuts professionnels. A tel point qu’Everton a déboursé un peu moins de 30 millions d’euros pour le recruter en 2019. Mais après un passage raté en Premier League suivi d’un prêt réussi au PSG en Ligue 1, voilà le buteur de 22 ans de retour à Turin. Arraché aux Toffees à la fin du mois d’août en 2021, via un prêt payant assorti d’une option d’achat obligatoire fixée à 28M€ (+3M€ de bonus) et payable en 2023, Moise Kean devait prendre la suite de Cristiano Ronaldo après son départ vers Manchester United.

Mais en l’espace d’une saison à la Vieille Dame, l’ancien grand espoir du football transalpin a perdu tout crédit ou presque. Trop indiscipliné et même sanctionné par Massimiliano Allegri, l’international aux 12 sélections avec la Nazionale ne rentre plus dans les plans de son entraîneur chez les Bianconeri. A en croire les informations du journal Tuttosport, la Juventus chercherait même à s’en débarrasser lors du mercato estival afin de le remplacer par un joueur plus fiable.

>> Toutes les infos et rumeurs de transfert en direct

Des performances défaillantes

Orphelin de Cristiano Ronaldo, la Juve a flairé le bon coup en rapatriant Moise Kean voilà bientôt un an. Si son prêt au PSG, couronné de 19 buts en 45 apparitions, l’avait relancé, l’attaquant n’a pas réussi à briller pour son retour en Italie. Malgré un total de 44 apparitions toutes compétitions confondues, la plupart en sortie de banc, Moise Kean s’est contenté d’un maigre bilan de 6 buts et 3 passes décisives.

Cantonné à un rôle de doublure depuis l’arrivée très coûteuse de Dusan Vlahovic en janvier dernier, Moise Kean a déçu et la Juventus va chercher à le vendre cet été. Mais pour s’en débarrasser, comme le rappelle le journal transalpin, il faut déjà l’acheter définitivement à Everton.

Un comportement pas assez pro

Au-delà de ses difficultés à finir le travail dans la surface adverse, Moise Kean n’a pas fait preuve d’un professionnalisme incroyable depuis son retour à Turin. A tel point que Massimiliano Allegri a choisi de l’écarter du groupe piémontais à l’occasion du match de préparation et de la lourde défaite contre l’Atletico de Madrid (0-4) dimanche dernier. Surtout qu’en face, Alvaro Morata a planté un triplé après avoir vu la direction de la Juventus ne pas lever l’option d’achat (35M€) pour le recruter cet été.

>> La Serie A est accessible via l'offre RMC Sport-beIN Sports

Le coach de la Vieille Dame a ainsi reproché à Moise Kean d’être arrivé en retard au rassemblement avant le duel face aux Colchoneros. Un rude coup pour l’équipe alors que l'Italien de 22 ans signait jusque-là une belle présaison avec deux buts en trois matchs.

Suspendu pour la reprise de la Serie A, pour la réception de la Sassuolo lundi prochain à Turin, Moise Kean va désormais devoir montrer patte blanche s’il veut se faire pardonner ses écarts de conduite auprès de coach Allegri. Sinon, la direction turinoise risque bien de lui indiquer la porte de sortie.

JGL