RMC Sport

Le Brésil prêt à tout pour convaincre Pep Guardiola

Le sélectionneur du Brésil Tite quittera son poste après la Coupe du monde 2022 au Qatar. Pour lui succéder, la fédération brésilienne tenterait sa chance avec Pep Guardiola et lui offrirait même un gros contrat pour le convaincre de diriger la Seleçao.

Lancé à la conquête de la Ligue des champions et toujours en course pour le titre en Premier League, Pep Guardiola connait une belle saison sur le banc de Manchester City. Mais le technicien catalan pourrait décider de donner un nouveau tour à sa carrière dans les prochains mois.

La Fédération Brésilienne de Football (CBF) lui fait une cour assidue pour prendre la suite de Tite à la tête de la Seleçao après le Mondial au Qatar en fin d'année (du 21 novembre au 18 décembre). Selon les informations du journal Marca, la CBF offre même un pont d'or pour le convaincre de quitter l'Angleterre où il reste lié à Manchester City jusqu'en juin 2023. Au total, Pep Guardiola toucherait 12 millions d'euros par annnée de contrat avec la Seleçao (contre environ 20M€/an en Premier League).

>> Les infos et rumeurs du mercato en direct

Quatre ans de contrat l'attendent

Soucieux de choisir un nouveau sélectionneur étranger, Ednaldo Rodrigues, le nouveau président de la CBF, a déjà avancé ses pions. Plusieurs proches du dirigeant, qui seraient sur le point d'intégrer l'instance brésilienne, ont déjà organisé plusieurs réunions pour mettre en place une stratégie afin d'attirer Pep Guardiola dès 2023. Une première prise de contact et l'intérêt de la fédération pour le technicien ont même déjà été confirmé à son frère, et représentant, Pere Guardiola.

Plusieurs échanges ont ainsi eu lieu et l'offre à venir devrait tourner se situer autour de 12 millions d'euros annuels pendant quatre ans. De quoi faire de Pep Guardiola le patron de la Seleçao jusqu'au Mondial 2026 organisé au Canada, au Mexique et aux Etats-Unis.

Guardiola refroidit le Brésil

Toujours selon Marca, plusieurs membres de la la CBF se montreraient assez confiant dans ce dossier. Le rêve serait donc sur le point de devenir réalité. Enfin pas tout à fait... Interrogé mardi soir par TNT Brasil après le succès de City contre l'Atlético en Ligue des champions (1-0), Pep Guardiola a déjà refroidi les ardeurs de la Fédération Brésilienne de Football. Directement interrogé sur la possibilité de succéder à Tite, l'entraîneur de Manchester s'est montré assez clair.

"Au Brésil il y a suffisament de bons enraîneurs brésiliens qui doivent entraîner la Seleçao, a lancé Pep Guardiola en faisant non de la tête. Il y a très bon entraîneurs brésiliens. Le débat est clos!"

JGL