RMC Sport

Mercato: Haaland, Richarlison, Lewandowski, Ronaldo… qui pour remplacer Mbappé au PSG?

Plus proche d’un départ que jamais, Kylian Mbappé laisserait au PSG un vide à combler en attaque en cas de départ. Tour d’horizon des solutions de repli du club de la capitale, alors que le chrono tourne à toute vitesse d’ici à la fin du mercato.

"Je pense que nous avons été très clairs dans notre position, comme l'a indiqué hier (mercredi) Leo (Leonardo, le directeur sportif). Pour Kylian, notre position n'a pas changé. Tout le monde le sait, lui le sait. Notre position est très claire et très honnête." Jeudi, en marge du tirage au sort de la Ligue des champions, Nasser Al-Khelaïfi a affirmé que la volonté du PSG n'avait pas varié sur un éventuel départ de Kylian Mbappé au Real Madrid. Autour de Neymar, Marquinhos, Marco Verratti et désormais Sergio Ramos ou Lionel Messi, l’international français dispose en plus de l’équipe la plus solide possible pour atteindre ses objectifs de club, mais aussi personnels.

Et pourtant, c’est bien loin du Paris Saint-Germain et de son effectif monstrueux que Kylian Mbappé pourrait poursuivre sa carrière, lui qui semble se rapprocher un peu plus chaque jour du Real Madrid. Si l’opération venait à se finaliser dans les prochaines heures, Paris perdrait un titulaire indiscutable dans son onze bâti pour enfin remporter la Ligue des champions, meilleur buteur des trois dernières saisons de Ligue 1. Une perte sportive énorme dans le secteur offensif, que le club de la capitale aurait à compenser en quelques jours seulement, alors que la fin du mercato sera sifflée le 31 août à minuit.

>> Toutes les infos transfert en DIRECT

Erling Haaland, l’autre merveille

Lionel Messi et Cristiano Ronaldo à l’orée de leur fin de carrière, deux gamins ont été propulsés depuis plusieurs saisons comme leurs successeurs naturels: Kylian Mbappé, et Erling Haaland. Talent brut aux performances ahurissantes à seulement 21 ans, le buteur norvégien fait figure de solution évidente en cas de départ du Français. Le meilleur scoreur de la dernière édition de la Ligue des champions (10 réalisations), véritable machine à buts programmée pour réaliser une carrière faite de records et de trophées, aurait à Paris une place de choix en pointe, mis en orbite par deux des meilleurs pourvoyeurs de ballons de la planète, Neymar et Lionel Messi.

Mais la difficulté dans le dossier, et non des moindres, réside dans la position du Borussia Dortmund, pas vraiment enclin à laisser partir à quelques jours de la fin du mercato sa merveille scandinave. Le club de la Ruhr réclamerait plus de 150 millions d’euros pour sa star, qui, la saison prochaine, devrait être beaucoup plus accessible avec l’activation d’une clause qui le rendra disponible pour 75 millions. Si le PSG lâche Mbappé pour 180 millions d’euros minimum (170 + 10 de bonus, dernière offre faite par le Real Madrid), le club de la capitale aurait de quoi réinvestir confortablement.

Robert Lewandowski, efficacité garantie

Là encore, difficile d’imaginer le Bayern Munich se séparer de son meilleur élément sans disposer de suffisamment de temps pour lui trouver un remplaçant de sa crampe, à moins qu’un jeu de chaises musicales s’enclenche entre les quelques meilleurs buteurs européens. Mais le PSG disposerait avec Robert Lewandowski de la solution la plus sûre pour remplacer son crack français, avec le serial marqueur le plus régulier de ces dernières années.

Infaillible gâchette, joueur altruiste, doté d’une mentalité à toute épreuve, le Polonais de 33 ans est le super attaquant dont toutes les formations rêveraient. Qui aurait dû recevoir le Ballon d’or 2020 si la pandémie n’était pas passée par-là. Son agent, Pini Zahavi, a été aperçu à Paris dimanche dernier, tandis que sa fin de carrière approche, selon Sky Sports. Paris a le profil. Mais le Bayern n'est évidemment pas disposé à le lâcher.

Robert Lewandowski - Bayern
Robert Lewandowski - Bayern © Icon Sport

Cristiano Ronaldo, pour un trio homérique

Il est, dans cette liste de noms de buteurs ronflants, le joueur le plus susceptible de quitter son club. Annoncé tout près de rejoindre Manchester City par la presse portugaise ces dernières heures, Cristiano Ronaldo constituerait également une recrue de choix pour le PSG dans le secteur offensif, si le club de la capitale se laissait tenter par un hameçonnage in extremis du Portugais avant qu’il ne quitte la Juventus Turin pour l’Angleterre. A 36 ans, CR7 a toujours de très beaux restes, et son apport statistique est encore indéniable – 29 buts en Serie A la saison dernière, 2 en Ligue des champions.

Surtout, il formerait avec Neymar et Lionel Messi devant, LE trio ultime en attaque, celui dont tous les amateurs de foot fantasy rêvent depuis que ces trois-là font des merveilles sur les terrains. En attirant Ronaldo, superstar à la renommée planétaire, le PSG réaliserait un coup tonitruant. Et ce fantasme fou, aussi, de réunir sous le même maillot les deux plus grands rivaux de notre siècle. Son arrivée pourrait également revêtir un intérêt politique certain pour les dirigeants parisiens, à un an du Mondial au Qatar. Sauf que l'état-major du PSG a été très clair tout au long de l'été: pas question de faire venir Ronaldo à Paris. "Nous n'avons aucune discussion avec lui ", a encore rappelé Nasser Al-Khelaïfi jeudi.

Richarlison, soufflé par Neymar

Si derrière Messi et Neymar, le PSG dispose déjà dans son effectif actuel de quelques possibilités dans le secteur offensif pour limiter la casse si un départ de Mbappé venait à se confirmer – mais aucun autre joueur de son envergure – , les dirigeants parisiens pourraient également se tourner vers un nom un peu moins ronflant: celui de Richarlison, attaquant international brésilien qui évolue à Everton depuis 2018.

Comme nous vous le révélions lundi, le PSG a déjà pris contact avec l’entourage du joueur de 24 ans. Le Brésilien est un ami de Neymar, qui a soufflé à ses dirigeants le nom de son compatriote. Celui-ci a été finaliste de la Copa America avec les Auriverde cet été, avant de remporter la médaille d'or aux Jeux olympiques de Tokyo. A Everton, l'avant-centre a inscrit 13 buts (dont 7 en Premier League) et délivré 3 passes décisives toutes compétitions confondues la saison passée. Reste à savoir quelle serait sa place éventuelle au sein de la hiérarchie parisienne en attaque.

Lionel Messi, le remplaçant est déjà là?

Et si finalement, la meilleure solution pour le Paris Saint-Germain serait de profiter à plein de l’arrivée de sa nouvelle mégastar, Lionel Messi, débarqué avec fracas au cœur de ce mercato estival? Et de laisser s’exprimer, quelques années après leur période barcelonaise, la relation privilégiée qu’a l’Argentin avec son grand ami Neymar. Ce dénouement serait loin d’être pénalisant pour Paris. Cette solution permettrait également au PSG de renflouer considérablement ses caisses, alors que la direction parisienne tablait sur… 180 millions d’euros de ventes cet été (elle n’en a perçu que 7 millions jusqu’alors, pour la vente de Mitchel Bakker au Bayer Leverkusen). Tiens, tiens, le dernier montant proposé par le Real Madrid pour s’offrir Mbappé…

Romain Daveau Journaliste RMC Sport