RMC Sport

Mercato: Raiola dénonce des fake news sur les sommes pour Haaland

Mino Raiola, agent d’Erling Haaland, a démenti les chiffres circulant au sujet des sommes évoquées dans la presse sur les primes et le salaires attendus par le joueur et ses conseillers en cas de transfert l’été prochain.

Mino Raiola a animé la fin de semaine dernière. L’agent italo-néerlandais a lancé la compétition entre les clubs courtisans son poulain, Erling Haaland (20 ans). Il s’est rendu, en compagnie du père de ce dernier, à Barcelone, Madrid, puis en Angleterre pour rencontrer les représentants des clubs intéressés. Après ces visites pas vraiment discrètes, les premières rumeurs sur les exigences du clan Haaland se sont propagées dans la presse espagnole. Sans surprise, les montants prétendument attendus sont énormes.

Selon la radio catalane RAC 1, l’agent d’Haaland aurait présenté des chiffres déments à Joan Laporta, président du Barça, pour s’offrir les services de l’actuelle star de Dortmund: 20 millions d'euros de commission pour l'agent et 20 pour son père, 30 millions d'euros de salaire annuel net pour le joueur, le montant du transfert à régler (150 millions cet été, ou 75 en 2022) avec, en prime, l'assurance que Lionel Messi reste.

Le montant du pactole a fait réagir Mino Raiola qui a démenti ces informations par un message sur son compte Twitter. "Les fausses informations voyagent vite et loin", s’est amusé le conseiller en barrant du mot "fake" un conglomérat d’articles reprenant les chiffres avancés par la RAC 1.

La course pour le transfert d’Haaland est, elle, bien lancée. Le joueur aurait signifié au Borussia sa volonté de partir l’été prochain. Selon certains médias espagnols, sa préférence irait au Real Madrid mais le Barça reste à l’affût malgré la crise financière dans laquelle le club est plongé.

Les prétendants sont aussi nombreux en Angleterre avec Chelsea et Manchester United en tête. Manchester City est également cité même si Pep Guardiola a laissé entendre que le club n’aurait pas les moyens de recruter un avant-centre l’été prochain. Le nom de Liverpool est aussi parfois associé à celui d’Haaland.

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport