RMC Sport

JO 2021: épée, BMX, Riner… 41 minutes en enfer pour la France

Entre 5h14 et 5h55 ce vendredi, l’équipe de France olympique a vécu un enchaînement de désillusions avec les éliminations surprises de Teddy Riner et des épéistes français et le gros raté du BMX. Récit d’un gros trou noir.

Les notifications des applications de sites d’actualité sportive (avec RMC Sport en bonne place, on l’espère !) se sont enchainés très tôt ce vendredi matin. Mais c’était un jour à ranger son smartphone aussi vite qu’on s’en était saisi pour retourner se blottir sous la couette. Car l’équipe de France olympique a vécu un enchaînement de désillusions en l’espace de 41 minutes...

>> Suivez toutes les infos des JO 2021 EN DIRECT

Une moisson de potentielles médailles s’est dissipée dans un gigantesque trou noir. Tout avait pourtant débuté sous le signe de l’espoir avec deux victoires de Teddy Riner pour commencer et des demi-finales remarquables en BMX (trois Français en finale chez les hommes, et Axelle Etienne chez les femmes). Puis, tout s’est déréglé, à l’exception de Romane Dicko, rayon de soleil de cette matinée cauchemardesque avec une qualification en demi-finales de judo (+78 kg).

5h14: les épéistes français sortent dès les quarts

Emmenée par son champion olympique Romain Cannone, l’équipe de France d’épée masculine tombe de haut sur les coups de 5h14. Après avoir mené tout au long de la rencontre, les Bleus déchantent sur le dernier relais de Yannick Borel qui se crée une touche de match à 44-43. Mais Borel, déjà éliminé en individuel dimanche, concède les deux dernières touches face à Koki Kano qui envoie le Japon en demi-finales. Les Bleus, sacrés en 2004, 2008 et 2016 (l’épée par équipe ne figurait pas au programme des JO 2012), lâchent leur titre olympique.

La déception de Yannick Borel
La déception de Yannick Borel © AFP

5h35: le gros raté du BMX

Avec trois Français (Joris Daudet, Sylvain André et Romain Maheu) sur sept participants en haut de la rampe de lancement du BMX, les chances de médailles semblaient très fortes. Du moins statistiquement. Mais là encore, rien n’a fonctionné comme prévu. Joris Daudet et Sylvain André se sont touché dans le premier virage et Romain Maheu n’a jamais réussi à se mêler à l’avant de la course. Derrière le Néerlandais Nick Kimmann et le Britannique Kye Whyte, Daudet pensait assurer le bronze… jusqu’à sa chute dans le dernier virage, effaçant son espoir de médailles pour un zéro pointé cuisant.

La chute de Joris Daudet dans le virage
La chute de Joris Daudet dans le virage © Capture France TV

5h44: Etienne échoue aussi au BMX

Onze minutes plus tard, Axelle Etienne n’a pas sauvé l’honneur. Seule Française en finale, elle a échoué à la 7e place après avoir été rapidement reléguée en fond de course. Le cyclisme français est toujours bredouille à Tokyo.

5h55: le coup de tonnerre Riner

C’est évidemment la plus grosse sensation de la nuit. Teddy Riner s’est fait sortir dès les quarts de finale dans la catégorie des +100kg. Le Français ne visait que l’or pour devenir le deuxième judoka de l’histoire à décrocher trois titres olympiques après le Japonais Tadahiro Nomura. Après avoir contenu le Russe Tamerlan Bashaev, il s’est finalement fait contrer sur une de ses attaques dans le golden score. Il visera le bronze, un métal au goût amer.

Teddy Riner battu
Teddy Riner battu © AFP
NC