RMC Sport

Top 14 : le Racing aux commandes, le Stade Français toujours en crise

Défait le week-end précédent, le Racing 92 a repris sa marche en avant devant Agen (38-13). Un succès qui lui permet de s'emparer de la tête du Top 14 avant la fin de la 17e journée, que clôturera dimanche le déplacement de Toulon à la Rochelle (16h15). Battu à Pau (19-12), le Stade Français s'enfonce un peu plus dans la crise.

Le Racing se reprend

Battu la semaine dernière à domicile par Castres, le Racing était particulièrement attendu ce samedi face à Agen. Une réaction était la bienvenue, encore plus face à un adversaire qui lui avait administré sa première défaite de la saison au match aller (30-18). Les hommes de Laurent Labit et de Laurent Travers, en tribunes car suspendu, n’ont pas forcé leur talent pour dominer le SUA (38-13), batailleur mais beaucoup trop indiscipliné (quatre cartons jaunes) et qui aura même évolué à 13. Une aubaine pour le Racing, qui a enquillé cinq essais, pris le bonus offensif et s’est emparé de la tête du classement avant le déplacement de Toulon à la Rochelle (16h15).

Le Stade Français s’enfonce

Le retour des internationaux français n’a rien changé. Le Stade Français s’est incliné sur le terrain de Pau (19-12), ce samedi et se fait doubler par son adversaire du soir. Malgré les quatre pénalités de Jules Plisson, les hommes de Gonzalo Quesada ont craqué en concédant notamment un essai de Paddy Butler et n’ont même pas réussi à prendre le bonus défensif. Après la claque reçue à domicile face à Grenoble (18-33) la semaine dernière, la crise est déclarée chez le champion de France, premier non relégable.

Et de quatre pour l’UBB

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Oyonnax, qui a concédé ce samedi une quatrième défaite consécutive en Top 14. Pourtant, six changements avaient été opérés dans le XV de départ de l’USO. En vain. L’UBB, cueillie à froid pourtant par un essai de Tawalo dès la 2e minute, s’est vite repris, passant trois essais à la lanterne rouge avant la pause (24-10), avant de maitriser la suite du match, inscrivant en tout sept essais - dont un triplé d’Ashley-Cooper - et de s’offrir le point du bonus offensif (48-20). Les Bordo-Béglais, auteurs d'un quatrième succès de rang, sont désormais quatrièmes et se déplaceront vendredi prochain à Toulouse.

Montpellier dessine le Top 6

En s’imposant face à Castres (22-19), un concurrent direct dans la course à la qualification pour les barrages, Montpellier a creusé un petit écart entre le Top 6, qualificatif pour la Champions Cup et les barrages, et le reste des prétendants. Avec 45 points, le MHR compte sept longueurs d’avance sur Brive et Castres, ses premiers poursuivants. Mais les Héraultais ont souffert face à des Castrais qui menaient après l’essai de Palis (12e). Ils ont finalement profité des deux cartons jaunes infligés à Faasalele (36e) et Lazar (54e) pour marquer un essai par Qera (37e) et faire la différence avec des pénalités de Catrakilis et Trinh-Duc.

Toulouse encore frustré au final

>>> A lire ici

dossier :

Stade Français