RMC Sport

Top 14: Toulon étrille Pau et lance avec succès l'ère Galthié

Au terme d'une rencontre qu'il aura dominé, le RC Toulon s'impose devant Pau (41-14), en clôture de la 1ère journée de Top 14.  Rapidement devant au tableau d'affichage, le vice-champion de France en titre aura su résister au réveil palois pour l'emporter.

Montpellier en balade devant Agen (48-19), Toulouse tenu en échec à Oyonnax (23-23), le Stade Français battu d'entrée chez lui par le LOU (16-25), le Racing, vainqueur poussif de Castres (25-21) et Clermont, champion en titre, dominé à Bordeaux-Bègles (32-25), tous les yeux étaient rivés sur le stade Mayol ce dimanche, pour le dernier match de la 1ère journée de Top 14, entre Toulon et Pau.

A lire aussi: Bordeaux-Bègles renverse Clermont

Avec du changement important en interne, avec l'arrivée sur le banc comme manager de Fabien Galthié et de Fabrice Landreau comme entraîneur des avants, le RCT passait un test important d'entrée. Celui de montrer un visage plus conquérant que celui de l'an passé. Contrat rempli pour les Toulonnais, auteurs d'un début de match tonitruant, à l'image du transfuge du Stade Français, Hugo Bonneval (16e), et de Marcel van der Merwe, sept minutes plus tard (23e), tous deux décisifs à l'heure de déchirer la défense paloise et d'aller prendre leurs quartiers dans l'en-but adverse.

Du jeu, un doublé d'Ashton, mais pas de bonus offensif

La Section aura eu le mérite, après avoir totalement joué à l'envers pendant une bonne demi-heure, de se réveiller (Gunther 38e et Nicot 49e). Mais la relance, comme le suspense, ne seront que de courte durée. Plombés par son indiscipline et de (trop) nombreux plaquages manqués (notamment en première période), les Palois vont baisser pavillon à deux reprises en fin de match et les deux fois devant Chris Ashton (63e, 68). L'international anglais, arrivé cet été sur la Rade, aura définitivement mis tout le monde d'accord en... cinq minutes.

A lire aussi: Boudjellal menace Canal Plus d'une guerre nucléaire

Suffisant pour éteindre la Section et ravir le public de Mayol. Insuffisant toutefois pour permettre au RCT de glaner le bonus offensif et de rejoindre Montpellier en tête du Top 14. Mais Fabien Galthié et ses hommes ont d'ores et déjà montré un bel échantillon de leurs capacités cette saison. Ils auront rapidement l'occasion de les éprouver face à un révélateur grandeur nature: la semaine prochaine, c'est à Clermont que Toulon se rendra. Pour un remake de la dernière finale du Top 14, qui fait saliver d'avance.

dossier :

RC Toulonnais

A.D