RMC Sport

Toulouse-UBB: Ntamack rassure après son gros KO, la finale est compromise

Victime d'un choc très violent et évacué sur civière, Romain Ntamack avait retrouvé ses esprits après la qualification du Stade Toulousain pour la finale de Top 14 (24-21 contre l'UBB). Mais le demi d'ouverture, qui a subi une commotion, devrait manquer le match contre La Rochelle.

Ils ne sont pas faits comme nous. Romain Ntamack a pris un énorme choc ce samedi, lors de la demi-finale de Top 14 entre le Stade Toulousain et l'UBB (24-21), match qui envoie Toulouse en finale contre La Rochelle. Victime d'un KO, le demi d'ouverture a été évacué sur civière, tandis que son adversaire Ulupano Seuteni écopait d'un carton rouge.

Pourtant après le coup de sifflet final, Romain Ntamack a rejoint ses coéquipiers sur la pelouse, au moment de la communion avec le staff. Et a même répondu aux questions de Canal+, presque normalement, avec tout de même quelques points de suture sur la pommette droite.

"L'essentiel, c'est qu'on ait gagné ce soir"

"C'était un gros choc, je ne me rappelle pas de grand chose mais l'essentiel, c'est qu'on ait gagné, lance le demi d'ouverture. Moi je vais juste rassurer mes parents, ma famille, mes proches. Mais ça va, tout va bien. Il y a eu une commotion, je pense qu'elle va être déclarée. On verra comment ça se passe pour la semaine prochaine (la finale ndlr), ça risque d'être compliqué. L'essentiel, c'est qu'on ait gagné ce soir. On va savourer, mon cas passe en second."

Sa place en finale de Top 14 vendredi prochain, contre le Stade Rochelais, est plus que compromise. "On verra ce qui se passera pour Romain avec le protocole commotion. Si je dois jouer 10, c'est un poste que je connais et que j'apprécie, je ne serai pas dépaysé", a déjà déclaré Thomas Ramos.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport