RMC Sport

XV de France: Galthié aura ses 42 joueurs pour la tournée en Australie

La Ligue nationale de rugby et la Fédération française, mais aussi Provale, le syndicat des joueurs, ont trouvé un accord pour la mise à disposition des internationaux lors de la tournée du mois prochain en Australie. Fabien Galthié comptera sur 42 joueurs. Les clubs, eux, pourront les faire jouer dès la 2e journée de Top 14. "En l’état, la tournée est maintenue", précise Serge Simon.

Le staff du XV de France peut souffler. Réuni lundi prochain à Marcoussis, l’encadrement des Bleus va bel et bien pouvoir s’appuyer sur 42 joueurs pour la tournée en Australie cet été. Une bonne nouvelle pour Fabien Galthié et ses adjoints, privés des finalistes, qui entendaient emmener un groupe élargi en raison de l’enchainement des matchs le mois prochain contre les Wallabies. Trois matchs sont programmés le 7 juillet à Sydney, le 13 juillet à Melbourne et enfin le 17 juillet à Brisbane.

Huit semaines d’intersaison au lieu de dix

Après une réunion lundi, de nouvelles discussions se sont déroulées jeudi soir. Elles ont permis de sensiblement faire avancer le dossier. Car désormais, les managers et présidents du Top 14 sont d’accord pour laisser 42 joueurs à disposition des Bleus, au lieu de 35 comme prévu dans la convention liant la Ligue nationale de rugby et la Fédération française. Mais à seule une condition : un aménagement de la période d’intersaison estivale pour les internationaux. Les dix semaines incompressibles passeront à huit, ce qui fera revenir les internationaux aux affaires du Top 14 dès la 2e journée (et non la 4e avec les dix semaines) de la saison 2021-2022. Les deux semaines restantes seront ensuite données à l’appréciation du club.

L’avantage pour les clubs est finalement de pouvoir faire jouer leurs Bleus plus tôt dans la saison, avec une seule journée sans leurs potentiels meilleurs éléments. "Ce sera plus facile pour moduler ses effectifs", selon une source de club. L’accord est gagnant-gagnant. Il également été validé par le syndicat des joueurs. "Tout le monde a fait des efforts, nous a indiqué le président de Provale, Robins Tchale-Watchou. Nous, on voulait absolument garder cinq semaines de repos pour les joueurs, avant minium trois semaines de préparation. C’est ça qui était crucial. Il a fallu du temps mais on y est arrivé. C’est une bonne nouvelle."

Serge Simon: "En l’état, la tournée est maintenue"

La décision sera officiellement entérinée dans les jours à venir lors d’un comité directeur ad hoc de la LNR, mais aussi ratifiée par la FFR. Cette dernière est en contacts réguliers avec son homologue australienne pour suivre l’évolution sanitaire du pays. Les Bleus aimeraient pouvoir bénéficier d’une quatorzaine moins stricte, qui leur permettrait de passer davantage de temps ensemble sur le terrain à l’entrainement mais aussi dans leur hôtel transformé, cette fois, en une vraie bulle.

A Marcoussis, on se montre à la fois satisfait et confiant. "Tout le monde travaille dans un super état d’esprit, les clubs, la Ligue, la Fédération, les staffs et les syndicats, indique à RMC Sport Serge Simon, vice-président de la FFR. Tout le monde met de la bonne volonté pour que les conditions soient réunies malgré un contexte sanitaire complexe dans un pays « Covid free » avec des conditions particulières. En l’état, la tournée est maintenue. Nous travaillons dans cette unique hypothèse que la tournée va se dérouler." A moins d’une nouvelle vague de Covid sur le sol australien dans les semaines à venir, le XV de France, avec 42 joueurs, s’apprête à vivre sa première tournée à l’autre bout du monde de l’ère Galthié.

Jean-François Paturaud