RMC Sport

Coupe Davis: Bartoli allume Piqué, "il ne connaît rien au tennis"

Marion Bartoli estime que Gerard Piqué, qui a racheté la Coupe Davis, a "massacré" la compétition en changeant le format et en étant prêt à l'installer durablement à Abou Dhabi. Des "mauvaises décisions" qui démontrent que le footballeur espagnol ne "connaît rien" à ce sport.

"Je suis effondrée", a lâché Marion Bartoli à propos du nouveau format condensé de la Coupe Davis. Pendant que l'équipe de France faisait face à la Grande-Bretagne à Innsbruck, la membre des Grandes Gueules du Sport sur RMC a fustigé les "mauvaises décisions" de Gerard Piqué, qui a racheté la compétition avec sa société Kosmos. Elle dénonce notamment l'accord qui aurait été trouvé avec les Émirats arabes unis pour que la compétition se déroule à Abou Dhabi au cours des cinq prochaines années.

>> Suivez la Coupe Davis en direct sur RMC Sport

"Sur le fond, Piqué a saisi une opportunité. Mais quand t'achètes quelque chose, tu n'es pas obligé de le massacrer derrière. Tu peux quand même en faire quelque chose de beau, quelque chose qui reste attractif. Tu n'es pas obligé de vendre à Abou Dhabi. On est en train de virer dans l'hallucinant", a déploré Marion Bartoli.

"Quelqu'un qui veut faire de l'argent"

"Il ne connaît rien au tennis, Gerard Piqué, a-t-elle ensuite assené. Ce n'est pas un joueur de tennis, il ne connaît pas l'histoire du tennis, ce n'est pas lui qui a joué des matchs de Coupe Davis. C'est quelqu'un qui veut faire de l'argent autour d'une opportunité financière. Il pouvait quand même s'entourer de personnes qui pouvaient mieux le conseiller."

Marion Bartoli estime que la fin des matchs à domicile, au profit d'un tournoi regroupé en un même lieu, plombe complètement la compétition: "Piqué pouvait conserver la partie bénéfique de la Coupe Davis, c'est-à-dire l'ambiance. Pour avoir l'ambiance, il faut effectivement des nations qui reçoivent, d'autres qui se déplacent. Les nations qui n'ont pas assez de moyens financiers pour s'organiser, on les aide. Et il ne faut pas faire la Coupe Davis chaque année. Là, tu continues à faire grandir la Coupe et à faire de l'argent dessus".

JA