RMC Sport

Open d'Australie: "Détruit mentalement" après son élimination, Nadal évoque déjà la suite

Diminué à la hanche, Rafael Nadal n'a pas pu défendre pleinement ses chances au deuxième tour de l'Open d'Australie. Touché moralement par son élimination contre l’Américain Mackenzie McDonald (6-4, 6-4, 7-5), le Majorquin espère que la blessure n'est pas trop sérieuse.

Novak Djokovic accaparait l’attention des médias, vigilants au moindre signal d’alerte s’agissant des ischios du Serbe, depuis son arrivée en Australie, mais c’est bien du côté de Rafael Nadal que se trouvait la plus grosse source d’inquiétude. "Pas mécontent" de sa préparation malgré l'accumulation des défaites, le Majorquin était prêt "à gagner le tournoi". Malheureusement pour lui, la finale en apothéose rêvée par les fans de tennis contre Djokovic n’aura pas lieu.

Après une entrée en matière difficile, Nadal n’a pas réussi à franchir le deuxième tour du tournoi ce mercredi, vaincu par l’Américain Mackenzie McDonald (6-4, 6-4, 7-5) et un corps qui ne cesse de lui envoyer des signaux ces derniers mois.

"Je ne vais pas mentir, je suis détruit mentalement"

Diminué par une hanche douloureuse depuis la fin du deuxième set, le tenant du titre a poursuivi malgré la douleur, et fait honneur à sa légende, mais il n’a fait que repousser une issue inéluctable.

"Je ne pouvais pas frapper en revers, ni courir, mais je voulais finir le match. En tant que tenant du titre, je ne voulais pas abandonner", a déclaré Rafael Nadal quelques minutes après être sorti en boitant de la Rod Laver Arena. "J'ai un problème à la hanche depuis plusieurs années et ces trois derniers jours, j'ai eu plus de douleurs, mais cela ne m'empêchait pas de jouer. Nous devons attendre, faire plus de tests et comprendre l'étendue du problème. Il est difficile de déterminer si c'est un muscle, si c'est l'articulation, si c'est le cartilage. Je ne sais pas", a-t-il indiqué, se déclarant "ni optimiste, ni pessimiste".

Fatigué par les blessures qui l’accablent, Nadal espère que celle dont il souffre aujourd’hui ne le tiendra pas éloigné des courts trop longtemps. "En tant que tenant du titre, je ne voulais pas abandonner. C'est un jour difficile, une blessure de plus, un moment dur de plus. Je ne vais pas mentir et dire que je ne suis pas détruit mentalement maintenant. C'est dur pour moi. J'espère que ce n'est pas trop sérieux et que ça ne m'éloignera pas trop longtemps des courts. Il n'y a pas que la récupération. C'est toute la quantité de travail que vous devez fournir pour revenir à un niveau décent. Je suis déjà passé par ce processus tant de fois dans ma carrière, et je suis prêt à continuer, je pense, mais ce n'est pas facile, c'est certain."

QM