RMC Sport

Tennis: Toni Nadal de retour, comme entraîneur de Félix Auger-Aliassime

A 60 ans, Toni Nadal est de retour sur le circuit. L'entraîneur historique de Rafael Nadal va prendre en main l'espoir canadien Félix Auger-Aliassime, actuel 22e au classement ATP.

Toni Nadal est de retour. L'oncle et ancien entraîneur historique de Rafael Nadal, va travailler avec le Canadien Félix Auger-Aliassime, 22e au classement ATP et grand espoir du tennis mondial âgé de 20 ans.

Un nouveau défi

L'Espagnol est revenu sur les coulisses de cette nouvelle collaboration pour Marca ce jeudi : "Quand est parvenue l'offre de sa part, je lui ai dit de venir à l'Académie (la Rafa Nadal Academy fondée par le joueur sur son île de Majorque, ndlr) pendant 10 jours pour qu'il voit si ce que je peux lui offrir pourrait lui convenir ou pas. Je n'envisageais pas la possibilité d'entraîner un autre joueur."

"Savoir que, en tant que directeur de l'Académie, je peux collaborer avec un joueur qui a de grandes aspirations, c'est un défi qui, personnellement, me satisfait tout particulièrement", a-t-il poursuivi.

Agé de 60 ans, l'oncle de Rafael Nadal s'était retiré du circuit en 2017. Il travaillera à partir du Masters 1000 de Monte-Carlo qui débute dimanche avec Auger-Aliassime et son entraîneur français Frédéric Fontang.

Toni Nadal a été le coach le plus titré en Grand Chelem grâce aux seize tournois majeurs, dont 10 Roland-Garros, remportés par son neveu jusqu'à la fin de leur collaboration à l'issue de la saison 2017.

Entre Auger-Aliassime et Nadal, difficile de choisir

Questionné sur une éventuelle rencontre entre son nouveau protégé et Rafael Nadal, l'Espagnol a confié qu'il serait difficile pour lui d'en préférer un : "Si l'on doit jouer contre Rafa, je ne m'assierais sur aucun des deux bancs, par respect envers les deux joueurs et parce que je suis toujours le directeur de l'Académie, je continue de travailler pour lui et je suis son oncle."

L'oncle de Rafael Nadal a ensuite ajouté que son but reste de guider vers les sommes l'espoir Canadien à qui il reste du travail :"Si Rafael doit perdre contre quelqu'un, j'espère bien que ce sera contre Félix. Je n'arrêterai jamais d'être l'oncle de Rafa, on a été liés pendant de nombreuses années. J'espère que dans le futur, ce sera Félix qui sera le N.1 mondial. Pour le moment, il doit progresser."

Luca Demange avec AFP