RMC Sport

US Open: la pépite Alcaraz écrit l'histoire en se qualifiant pour les quarts

Le jeune Espagnol Carlos Alcaraz, tombeur de Stefanos Tsitsipas au tour précédent, s'est qualifié pour les quarts de finale de l'US Open en sortant dans la douleur le qualifié allemand Peter Gojowczyk (5-7, 6-1, 5-7, 6-2, 6-0), dimanche.

Carlos Alcaraz, 55e mondial, qui avait créé la sensation en éliminant Stefanos Tsitsipas au tour précédent, s'est qualifié pour les quarts de finale de l'US Open, en battant 5-7, 6-1, 5-7, 6-2, 6-0 l'Allemand Peter Gojowczyk (141e), dimanche à New York. A 18 ans, il devient le plus jeune joueur à se hisser en quarts de finale d'un Grand Chelem depuis l'Américain Michael Chang en 1990.

>> Suivez tous les résultats de l'US Open EN DIRECT

Mais cela s'est passé dans la douleur. Après son exploit face à Tsistipas, celui est présenté par de nombreux observateurs comme le futur Rafael Nadal a trouvé un adversaire coriace. Et s'il a fini par avoir le dernier mot face au surprenant Gojowczyk, issu des qualifications, il a été bien aidé par la blessure à une cuisse qui a plombé son adversaire au début du 4e set, l'empêchant de garder son bon niveau de jeu affiché durant une bonne moitié du match.

S'il n'avait pas été si souvent fébrile sur ses jeux de service au premier set, durant lequel il a été breaké quatre fois après avoir pourtant pris trois fois l'engagement adverse, Alcaraz aurait pu en finir peut-être plus tôt. Mais il ne pouvait être hermétique aux grandes attentes qu'ils suscite désormais.

En quarts face à Augier-Aliassime

Attentes justifiées, car il a finalement su se remettre dans le match à deux reprises, courant au score aussi après la perte du 3e set. Preuve que son mental a été à la hauteur, dans un contexte périlleux sur le GrandStand, enceinte un peu plus petite que le Arthur-Ashe où il avait su puiser l'énergie d'une soirée folle.

Il devrait y revenir, justement, pour son quart qui l'opposera au Canadien Felix Auger-Aliassime (15e), tombeur de l'Américain Frances Tiafoe (50e) en quatre sets (4-6, 6-2, 7-6, 6-4). Le joueur de 21 ans atteint pour la première fois ce stade à Flushing Meadows. Après la perte du premier set, Auger-Aliassime a trouvé son rythme en s'appuyant sur un solide service (24 aces). S'il n'a finalement concédé son engagement qu'une fois, effaçant quatre balles de breaks contre lui, il a eu beaucoup d'opportunités de ravir celui de Tiafoe (15) et n'y est parvenu que trois fois. Un ratio guère élevé, mais suffisant pour s'imposer, en 3h23.

NC avec AFP