RMC Sport

F1: coup de théâtre, Piastri refuse de piloter pour Alpine la saison prochaine

Oscar Piastri a répondu très clairement ce mardi à l'annonce de sa signature chez Alpine en 2023, en assurant... que rien n'est vrai. Le pilote australien en a profité pour tacler l'écurie française qui a communiqué sans son aval et surtout sans un contrat signé.

L'affaire commençait à bruisser dans le microcosme de la F1. Malgré un communiqué d'Alpine officialisant l'arrivée d'Oscar Piastri en remplaçement de Fernando Alonso pour la saison 2023, rien n'est réglé. Quelques heures après l'annonce de l'écurie, le pilote australien a réagi avec fermeté sur les réseaux sociaux.

"Je comprends que, sans mon accord, Alpine F1 a publié un communiqué de presse en fin d'après-midi indiquant que je piloterai pour eux l'année prochaine, a écrit l'actuel pilote d'essai de la firme française sur les réseaux sociaux. C'est faux."

La suite du message est encore plus claire de la part d'Oscar Piastri: "Je n'ai pas signé de contrat avec Alpine pour 2023, a renchéri le principal intéressé. Je ne piloterai pas pour Alpine l'année prochaine."

L'ombre de McLaren

L’annonce du départ à la retraite de Sebastian Vettel a entraîné plusieurs mouvements dans le paddock. Revenu en F1 chez Alpine en 2021, Fernando Alonso s’est engagé avec Aston Martin pour la saison 2023.

Ancien champion de Formule Renault, de Formule 3 puis de Formule 2, Oscar Piastri faisait office de favori pour succéder au double champion du monde espagnol chez Alpine. Mais visiblement l’Australien de 21 ans a d’autres idées en tête. La rumeur d’un accord pour se lancer chez McLaren s’est également répandue ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Une nouvelle qui pourrait expliquer son mutisme puis sa vive réaction après l’annonce d’Alpine F1 ce mardi.

Ocon toujours sans équipier pour 2023

Avec l’actuel refus d’Oscar Piastri, Alpine peut uniquement compter sur Esteban Ocon en vue de la saison 2023 de Formule 1. Mais plusieurs autres noms semblent se détacher pour rejoindre l’écurie française. Pas au mieux cette saison avec McLaren (et donc peut-être remplacé par Piastri), Daniel Ricciardo pourrait retrouver les salariés de Viry-Chatillon après avoir déjà piloté une Renault lors de la saison 2019-2020.

Enfin, Alpine pourrait également envisager de donner sa chance à Théo Pourchaire. A seulement 19 ans (il les fêtera le 20 août), l’actuel deuxième du classement de Formule 2 dispose de sacrés arguments à faire valoir. Considéré comme l’un des meilleurs pilotes de sa génération, Théo Pourchaire permettrait ainsi à Alpine d’aligner une paire de pilotes 100% tricolore.

JGL