RMC Sport

GP du Qatar: Hamilton intouchable, suspense total dans la course au titre

Lewis Hamilton a signé une victoire assez tranquille ce dimanche lors du premier Grand Prix du Qatar de l’histoire. Parti en pole position, le Britannique a devancé Max Verstappen et se rapproche de son rival néerlandais au classement du championnat du monde. Fernando Alonso retruve le podium après sept ans d’attente.

Une semaine après sa folle remontée à Interlagos sur le Grand Prix du Brésil, Lewis Hamilton s’est à nouveau imposé ce dimanche au Qatar. A l’inverse de la course brésilienne, le Britannique a vécu une journée relativement tranquille lors de la première épreuve de l’histoire disputée dans le pays du Golfe.

Parti en pole position et débarrassé de Max Verstappen, pénalisé de cinq places sur la grille, le pilote Mercedes n’a pas été inquiété et s’est facilement imposé devant son rival néerlandais et un excellent Fernando Alonso.

Malgré le gros départ du Néerlandais, remonté de la septième à la troisième place en un tour, Lewis Hamilton a profité du raté de Pierre Gasly pour s’envoler en tête de course. Deuxième sur le grille, le Français de l’équipe Alpha Tauri a connu une course difficile et s’est contenté d’une triste onzième place à l’arrivée. Malgré quelques incertitudes concernant l’état de ses pneumatiques pendant le GP, Lewis Hamilton l’a emporté assez tranquillement sur le circuit de Lusail.

"C'était une course assez simple à la fin et c'était un excellent travail de la part de l'équipe car nous avions vraiment besoin de points aujourd'hui, a savouré Lewis Hamilton après sa victoire. Obtenir deux victoires consécutives c’est une sensation formidable et cela nous prépare bien pour les deux dernières courses."

Hamilton grappille sur Verstappen

Visiblement, la confiance a changé de camp si l’on se fie au calme et à la décontraction de Lewis Hamilton. Solidement installé en tête du championnat du monde avant le départ du GP du Brésil le week-end dernier, Max Verstappen vient de voit son rival enchaîner deux victoires et signer un gros rapprochement au classement général du championnat du monde.

Au terme de ce GP du Qatar où il a limité la casse avec sa deuxième place et le point de bonus attribué à l’auteur du meilleur tour, le pilote Red Bull reste en tête du Championnat du monde avec huit points sur Lewis Hamilton (351,4 pts contre 343,4 pts).

Alonso et Ocon dans le top 5

Et si au-delà de la lutte entre Hamilton et Verstappen, cette saison 2021 de Formule 1 offrait d’autre belles histoires comme ce dimanche au Qatar avec Fernando Alonso. Coéquipier modèle d’Esteban Ocon depuis le début de saison, l’Espagnol a réalisé une superbe course sur la piste de Lusail. Parti en deuxème ligne, l’Espagnol de l’écurie Alpine a tenu bon et a décroché une magnifique place sur le podium. Sept ans après son dernier podium en F1, une deuxième place en Hongrie en 2014, Fernando Alonso a enflammé ce GP du Qatar et devancé Sergio Perez et le Français Esteban Ocon. Il suffisait de voir la joie de l’Ibère de 40 ans et tous les fans présents sur cette course pour comprendre l’importance de ce podium.

"Cela fait sept ans mais finalement nous y sommes arrivés! Je suis tellement heureux pour l'équipe, a exulté Fernando Alonso. L'équipe était excellente et la fiabilité de la voiture est excellente en ce moment. J'ai attendu cela si longtemps et je suis tellement heureux!"

Ce dimanche, le GP à Lusail a donné lieu à une belle course. Gianni Infantino et les légendes du football David Bekcham, Andrea Pirlo et Marcel Desailly auront apprécié. A tout juste un an du début de la Coupe du monde foot, le Qatar a marqué les esprits grâce à la Formule 1.

Les deux prochaines courses en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis s’annoncent spectaculaires avec cette fantastique bataille pour le titre mondial. Un huitième sacre pour Hamilton ou le premier de Verstappen? Le suspense reste intact avant le final de la saison.

JGL