RMC Sport

Liberty média dévoile les grandes lignes de son plan pour l'avenir de la Formule 1

Mercedes - AFP

Mercedes - AFP - -

Liberty media a dévoilé aux écuries ce vendredi matin, son plan pour l’avenir de la F1. Dans un communiqué, le groupe a abordé la question des moteurs et du "budget cap" pour limiter les écarts entre les équipes.

Chase Carrey, le patron de Liberty Media, a présenté ce vendredi matin à Bahreïn, les grandes lignes de son plan pour l’avenir de la Formule 1. Dans un communiqué finalement peu précis, l'homme a abordé plusieurs points de friction entre les écuries. Pour Liberty media donc, les moteurs des véhicules devront être "plus simples, plus bruyants, plus fiables, mais aussi moins chers". 

Vers une "redistribution au mérite"

Autre question brûlante dans le paddock, la redistribution des revenus. Le patron du groupe américain est resté très ambigu en assurant vouloir se diriger vers une "redistribution au mérite", tout en continuant de donner une prime aux écuries historiques - Ferrari, Mercedes, Renault, Red Bull, Williams, Mc Laren - qui tiennent beaucoup à cet avantage.

Concernant les coûts, l'annonce de Chase Carrey a également déplu à certaines équipes. Le patron de Liberty a proposé un "budget cap" pour limiter les écarts entre les équipes, mais Ferrari et Mercedes s’y opposent fermement. Le communiqué publié par Liberty media n'a en revanche pas abordé la question d'un éventuel nouveau format de qualifications, avec l'apparition d'une course sprint de 100 km ou de la suppression d’une des séances d’essais libres. 

VIDEO. F1: les qualifications remplacées par une course de 100km?

AC avec LA