RMC Sport

NBA: "Comme une commotion", Fournier raconte les conséquences du Covid-19

Evan Fournier s'est confié dimanche sur l'impact du coronavirus sur ses performances en NBA. Le Français de Boston a eu du mal à récupérer après avoir contracté la maladie en avril et a notamment pointé des problèmes aux yeux et dans sa perception.

L'épidémie de coronavirus continue de bouleverser des vies à travers le monde entier. Si en France l'hypothèse d'un retour du public dans les stades ou à Roland-Garros continue de faire réagir, les fans ont déjà retrouvé les tribunes en NBA aux Etats-Unis. Juste à temps pour la fin de saison régulière et les play-offs qu'Evan Fournier espère disputer avec Boston. Touché par le Covid-19 début avril, l'arrère des Celtics a décrit ce dimanche comment il se sentait depuis.

"Je me suis senti très bizarre, pour être honnête. J'avais prévu d'arrêter d'en parler en pensant que cela m'aiderait, mais c'est comme si j'avais une commotion cérébrale, a lancé le Français en marge de la défaite de son équipe contre Portland (119-129). En ce moment, ça va un peu mieux, mais au début, les lumières vives me gênaient les yeux et ma vision était floue."

Fournier rassurant: "C'est déjà un peu mieux là"

Malgré la défaite face aux Blazers ce dimanche, le Frenchie a signé une belle prestation avec 21 points et un huit sur dix au tir. La preuve que son état physique s'améliore et que les conséquences du coronavirus sur son jeu disparaissent petit à petit.

"Les choses que je ressens affectent apparemment un tiers des personnes qui ont aussi contracté le Covid. Donc je ne suis pas un cas isolé. Certaines personnes ont perdu le goût ou l'odorat. Pour moi, c'est juste ma perception... C'est un autre sens, a encore poursuivi l'international français. Mais ça va s'améliorer. C'est déjà un peu mieux là."

Et le shooteur français de conclure: "Mais je vais continuer à travailler. Je ne peux pas faire l'impasse sur les matchs ou les entraînements parce que je ne me sens pas bien mentalement. Si mon corps est opérationnel, je dois être disponible."

De bon augure avant le sprint final en NBA. Septième à l'Est, Boston se retrouve actuellement barragiste et aura besoin d'un bon Evan Fournier pour figurer parmi les prétendants à la victoire finale cette saison. Encore plus après les blessures de Jaylen Borwn et Jayson Tatum.

JGL avec l'AFP