RMC Sport

Cyclisme: Bientôt père, Alaphilippe zappe les JO de Tokyo mais pas le Tour de France

Julian Alaphilippe a confirmé ce vendredi qu'il ne participerait pas aux Jeux olympiques de Tokyo dans une série de messages postés sur les réseaux sociaux. Selon le journal L'Equipe, le champion du monde de cyclisme sur route aurait choisi de rester avec sa compagne et son enfant à naître d'ici là.

Une chance de médaille s'envole pour la France à Tokyo. Quatrième et au pied du podium à Rio en 2016, Julian Alaphilippe a officialisé ce vendredi son absence aux Jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août. Le champion du monde en titre de cyclisme sur route a préféré se retirer pour raisons personnelles.

"Bonjour à tous, je vous informe après avoir longuement réfléchi, en accord avec le sélectionneur de l’équipe de France et mon équipe Deceuninck Quick step, ne pas être candidat à une sélection pour les prochains JO de Tokyo, a confirmé Julian Alaphilippe sur les réseaux sociaux. C’est une décision personnelle et mûrement réfléchie."

Alaphilippe devrait profiter de son nouveau né

Prétendant à une médaille olympique voire au titre suprême, le numéro un a préféré se concentrer sur d'autres objectifs et notamment le Tour de France du 28 juin au 18 juillet. Les conditions sanitaires drastiques imposées aux athlètes lors des Jeux et l'absence de public pourraient avoir influence la décision du Français.

Selon le journal L'Equipe, le retrait de Julian Alaphillippe s'expliquerait aussi par la naissance de son premier enfant en juin prochain. Il aurait même voulu zapper la Grande Boucle avant d'être convaincu du contraire par son manager Patrick Lefévère. Immédiatement happé par la Grande Boucle, le coureur de l'équipe Deceuninck-Quick Step aurait été loin de sa compagne Marion Rousse et de leur premier né pendant une très longue période avec l'enchaînement Tour-JO de Tokyo.

"Des objectifs de fin de saison ont été définis et dans ce sens des choix doivent être faits, a estimé le Français qui fêtera ses 29 ans le 11 juin. Je serais très fier de porter le maillot de l’équipe de France pour les prochains championnats du monde. Je souhaite bien évidement le meilleur pour l’équipe qui sera alignée à cette occasion. À bientôt !"

JGL