RMC Sport

Cyclisme: Alaphilippe aurait déjà dû gagner le Tour de France selon son directeur sportif

Patrick Lefevere croit Julian Alaphilippe capable de remporter le Tour de France pendant sa carrière. Interrogé ce dimanche par le Journal Aujourd’hui en France, le patron de l’équipe Deceuninck-Quick Step a assuré que le Français avait été injustement privé d’un sacre en 2019.

Prétendant à la victoire ce dimanche sur le Tour des Flandres, Julian Alaphilippe rêve de briller avec son maillot arc-en-ciel de champion du monde sur les épaules. Sur les Monuments bien sûr, et aussi sur le prochain Tour de France (du 26 juin au 18 juillet 2021). Patrick Lefevere, son manager général au sein de l’équipe Deceuninck-Quick Step, croit en lui et a rappelé ce dimanche que le Français aurait déjà dû inscrire son nom au palmarès de la Grande Boucle en 2019.

"Longtemps, on a dit non (qu’il ne pourrait pas gagner) le concernant car il était trop jeune. Pour viser le Tour, il faut savoir ne pas se disperser et poser la bonne attaque, a expliqué le patron de la formation belge lors d’un entretien accordé au journal Le Parisien. Mais je voudrais déjà dire quelque chose: en 2019, si le règlement avait été appliqué correctement, Julian gagnait le Tour!"

Lefevere: "Il resterait juste son nom au palmarès"

Prix de la combativité, vainqueur de deux étapes et porteur du maillot jaune pendant quatorze jours, Julian Alaphilippe avait finalement craqué à deux jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, au terme d’une étape alpestre arrêté prématurément après une tempête de grêle et un glissement de terrain. Un souvenir amer pour Patrick Lefevere après la cinquième place de son protégé.

"L’étape de Tignes, qui a été tronquée à cause d’un glissement de terrain, n’aurait pas dû être validée avec un chronométrage manuel au col de l’Iseran non prévu, a encore pesté le responsable de la Deceuninck-Quick Step. Et, là, Julian aurait pu conserver son maillot jusqu’à la fin. Et, dans vingt ans, qui se serait souvenu de cela? Il resterait juste son nom au palmarès."

Lefevere prêt à parier sur une victoire d’Alaphilippe

Finalement battu par Egan Bernal en 2019, Julian Alaphilippe n’a pas dit son dernier mot sur la Grande Boucle selon son mentor. A tel point que Patrick Lefevere s’est dit à prêt à miser sur "Alafpolak"

"Je sais bien ce que les Français veulent entendre. Mais je vais être sincère: les 100 euros, je les mise sur le Tour, a conclu le dirigeant de la Deceuninck. Si tout va bien et qu’il n’y a pas de malchance, oui, Alaphilippe peut gagner le Tour. Voilà, je vous l’ai dit. C’est la vérité. C’est possible."

JGL