RMC Sport

Tour de France: le récapitulatif des classements avec Pogacar en jaune, blanc et à pois

Meilleur jeune, meilleur grimpeur, vainqueur du classement général : Tadej Pogacar a écrasé ce Tour de France 2021. Mark Cavendish s’adjuge lui le maillot vert.

Maillot jaune : Tadej Pogacar

Tenant du titre, Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) a survolé ce Tour 2021 pour signer un doublé retentissant. Au classement, le Slovène devance la révélation de cette 108e édition, le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma, +5’20’’) et l’Équatorien Richard Carapaz (Ineos, +7’03’’). Le premier Français au général, Guillaume Martin (Cofidis, +15’33’’), prend une jolie 8e place.

Maillot blanc : Tadej Pogacar

Inévitablement, le phénomène de précocité Pogacar s’adjuge aussi le maillot blanc, celui du classement du meilleur jeune. À seulement 22 ans, il est le plus jeune coureur de l’histoire à remporter la Grande Boucle à deux reprises. Il devance une nouvelle fois Vingegaard, 24 ans, qui était initialement attendu au soutien de Primoz Roglic. Le premier Français, David Gaudu (Groupama-FDJ, +21’50’’), 11e du général, complète le trio de tête.

Maillot blanc à pois rouges : Tadej Pogacar

Sur ce Tour 2021, le Slovène fait coup triple, comme en 2020. Grâce aux points doublés lors des arrivées au sommet, Pogacar a remporté, presque sans le vouloir, le maillot de meilleur grimpeur, fort de ses succès à Luz Ardiden et au Col du Portet. Avec 107 points, il devance Wout Poels (Bahrain Victorious, 88 points), qui aura porté le maillot blanc à pois rouges sur les dernières étapes.

Maillot vert : Mark Cavendish

Revenu d’une dépression et d’une maladie au long cours, qui a failli précipiter sa fin de carrière, Mark Cavendish a été l’un des principaux acteurs de ce Tour de France. Lancé par le train redoutable de la Deceuninck Quick-Step, le Britannique a décroché quatre victoires au sprint et décroché logiquement le maillot vert (337 points). Jusqu’à la dernière étape, il a été talonné par l’Australien Michael Matthews (BikeExchange, 291 points).

Classement par équipes : Bahrain Victorious

Avec trois étapes remportées, deux par Matej Mohoric et une par Dylan Teuns, Bahrain Victorious a été l’une des équipes les plus en vues de ce Tour, pour le meilleur comme pour le pire, puisque son hôtel a été perquisitionné et qu'une enquête pour dopage à son sujet a été ouverte. Pas de quoi, pour le moment, la priver de la victoire dans le classement par équipes. Elle devance Education First de plus de 19 minutes, grâce notamment à la 9e place de Pello Bilbao.

Super-combatif : Franck Bonnamour

Un seul Français a eu la chance de monter sur le podium du Tour à Paris : Franck Bonnamour, élu super-combatif de cette Grande Boucle par les internautes et un jury de journalistes et organisateurs. Le Breton de B&B Hotels n’a eu de cesse de s’infiltrer dans des échappées tout au long de ces trois semaines… même sur la dernière étape aux Champs-Élysées.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport