RMC Sport

Coupe du monde 2022: Desailly voit les Bleus "balayer" leurs adversaires et conserver leur titre

Dans un entretien accordé à la presse anglaise, le champion du monde 1998 Marcel Desailly estime que l’équipe de France peut conserver son titre lors de la Coupe du monde au Qatar en décembre prochain. Il juge que les Bleus sont plus jeunes et insouciants que ceux de 2002, auteurs d'un fiasco.

L’équipe de France première sélection à conserver son titre de championne du monde depuis 50 ans? Marcel Desailly y croit. L’ancien défenseur central donne toute sa confiance aux Bleus dans un entretien accordé au Daily Mail, en faisant la comparaison avec 2002 et le fiasco français quatre ans après le premier titre au Stade de France.

"En 1998, nous n'étions pas la meilleure équipe, souligne-t-il. Mais après cela, nous avons eu la rage de prouver au monde entier que nous étions les meilleurs. De 1999 à 2001, nous étions n°1. Avec cela, il y a du stress, de la pression, et nous n'avons pas géré cela lors de la Coupe du monde 2002. Nous avons également eu les blessures de Zidane et Henry. Nous avions des problèmes avec le décalage horaire, avec nos corps. Beaucoup de joueurs ne se sont pas adaptés, j'étais l'un d'entre eux".

"Dans cette équipe, ils ne se rendent pas encore compte de l'ampleur de leur victoire en 2018"

Selon lui, la jeunesse conservée en l’équipe de France pourrait lui permettre de briller à nouveau au Qatar en fin d’année, contrairement aux Bleus lors du Mondial asiatique il y a vingt ans. "En 2002, 70% de l'équipe avait plus de 30 ans. Nous étions plus conscients de l'enjeu. Dans cette équipe, ils ne se rendent pas encore compte de l'ampleur de leur victoire en 2018".

"Ils n'ont pas le poids du succès sur leur conscience, ajoute Desailly sur la génération actuelle. Ils sont plus jeunes, ils ont beaucoup plus d’avenir. Pensez à Kylian Mbappé, il ne se rend pas compte. Il en cherche plus. Je pense qu'ils ne subiront pas la même pression". Avant de s’étendre plus au sujet de l’attaquant parisien: "Cela n'a pas fonctionné à l'Euro, principalement parce que la configuration tactique était nouvelle. La Suisse en a profité. Mais Mbappé est une arme incroyable pour la France".

"Je m'attends à ce que la France balaye les Brésiliens, les Argentins, les Néerlandais, les Belges"

"Maintenant, nous avons aussi Karim Benzema, insiste le champion du monde 1998, persuadé de la future réussite des Bleus. Je m'attends à ce que la France balaye les Brésiliens, les Argentins, les Néerlandais, les Belges. Je crois que la France peut gagner". Pour rappel, la France est placée dans le groupe D où affrontera l’Australie (22/11), le Danemark (26/11) et la Tunisie (30/11).

Marcel Desailly conclut en assurant que ce Mondial sera de très haut niveau malgré les conditions et les polémiques à répétition. "Il y a moins de déplacements et la récupération sera plus facile, avance-t-il. Je pense que nous verrons l'une des meilleures Coupes du monde en termes de qualité et de divertissement".

JAu