RMC Sport

Coupe du monde: le drôle de deal entre le Barça et l'Uruguay pour la sélection d'Araujo

Opéré fin septembre à un tendon, Ronald Araujo n’est pas médicalement apte à jouer lors de la Coupe du monde mais figure pourtant dans la liste de l’Uruguay pour le voyage au Qatar. Malgré sa blessure, le Barça a autorisé le défenseur à participer au Mondial, accompagné.

Didier Deschamps n’a pas voulu prendre de joueur blessé pour la Coupe du monde au Qatar du 20 novembre au 18 décembre. D’autres sélectionneurs n’ont pas choisi la même option que le technicien français. Roberto Martinez a fait un pari avec Romelu Lukaku, inapte pour la phase de poules, alors que Diego Alonso a sélectionné Ronald Araujo parmi les 26 Uruguayens convoqués.

A l’image de l’attaquant belge, le défenseur se trouve sur le flanc et ne pourra pas jouer lors des trois premiers matchs de la Celeste au Qatar. Entre l’espoir de le voir revenir pour un éventuel huitième de finale et son importance dans le vestiaire, Ronald Araujo effectuera le voyage à Doha avec ses compatriotes même si il n'a pas encore recçu le feu vert du Barça pour rejouer. La faute à sa blessure à l'adducteur de la cuisse droite.

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde

Araujo au Qatar pour l’impact psychologique

Si, en principe, le Barça ne peut empêcher le sélectionneur uruguayen de faire appel à Ronald Araujo pour le Mondial, le club catalan a bien été consulté selon les informations du journal Sport. A la fin du mois de septembre, le joueur de 23 ans s'était blessé en sélection avant d'accepter de se faire opérer en Finlande sur recommandation du club blaugrana. Il sera même accompagné au Qatar d'un médecin du Barça jusqu'à ce qu'il soit considéré comme apte à jouer.

"Pour Araujo, nous avons parlé de sa possibilité de voyager, nous avons discuté avec Diego Alonso et il serait peut-être bon qu'il accompagne l'équipe uruguayenne en espérant qu'il se remette au plus vite", avait même estimé Xavi face à la presse dès samedi dernier. Avant d’enchaîner: "Si c'est une question psychologique d'être avec le groupe, eh bien qu’il y a aille."

Malgré son faible total de sélections avec l’équipe sud-américaine (12 capes depuis octobre 2020), Ronald Araujo fait partie des cadres du vestiaire de Diego Alonso. Sa présence au Qatar pourrait donc faire du bien à son équipe et l’aider mentalement à récupérer plus vite. Pour ce qui est de le voir jouer, il faudra d’abord finir sa rééducation et espérer une qualification de la Celeste pour les huitièmes. Au premier tour dans le groupe H, l’Uruguay affrontera la Corée du Sud, puis le Portugal et le Ghana.

Jean-Guy Lebreton