RMC Sport

Coupe du monde: Messi et Ronaldo éliminés, Hazard veut saisir sa chance

Eden Hazard (Belgique)

Eden Hazard (Belgique) - AFP

La Belgique affronte le Japon ce lundi (20h) en 8es de finale de la Coupe du monde 2018. Leader offensif des Diables Rouges, Eden Hazard espère profiter des éliminations précoces de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pour briller et mener les siens à la victoire finale.

Quatre favoris au titre ont déjà dit adieu à la Coupe du monde 2018. Après l’Allemagne dès les poules, l’Argentine de Lionel Messi s’est fait sortir par la France après un match fou en 8es de finale (4-3). Idem pour le Portugal de Cristiano Ronaldo, battu par l’Uruguay (2-1), et l’Espagne d’Andrés Iniesta face la Russie (1-1, 4 tab à 3). Fort d’une belle campagne de qualifications et de trois victoires dans le groupe G, la Belgique se sent pousser des ailes avant la phase à élimination directe. Lundi, les Diables Rouges joueront leur place en quarts contre le Japon (20h).

Hazard: "On verra à la fin"

En forme depuis le début du Mondial avec deux buts et une passe décisive en deux apparitions, Eden Hazard tient enfin son rang en sélection. Souvent déterminant en club avec Chelsea, le meneur de jeu parvient à confirmer au sein de l’équipe dirigée par Roberto Martinez. Avec de nombreuses stars du football déjà éliminées, le milieu offensif de 27 ans ne cache plus ses ambitions.

"Maintenant, il est temps de briller, je veux juste aller en quarts de finale, en demi-finales puis en finale, a lancé le Belge en conférence de presse ce dimanche. On sait que l’on joue pour la Belgique, que l’on a beaucoup de bons joueurs mais bien sûr que j’ai envie d’aller en finale. Et je ne suis pas le seul. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sont éliminés. Mais maintenant, il reste encore plein de bons joueurs dans cette Coupe du monde alors on verra à la fin."

La Belgique en mode rouleau compresseur

Avec neuf buts marqués pour seulement trois encaissés lors des poules, la Belgique fait désormais figure d’épouvantail dans cette Coupe du monde. Le groupe semble mieux vivre que par le passé et les deux leaders techniques, Eden Hazard et Kevin de Bruyne, parviennent enfin à bien jouer ensemble. Portés par ses deux artistes et un Romelu Lukaku efficace, les Belges ont conscience d’avoir une vraie chance à jouer en Russie.

"Je pense que Lukaku, Mertens et moi, nous sommes à notre meilleur niveau depuis le début notre carrière, a poursuivi le milieu offensif de Chelsea. Romelu Lukaku a signé dans un très grand club, il marque des buts. Dries Mertens est l’un des meilleurs buteurs en Italie depuis trois ou quatre ans. Moi aussi, j’arrive toujours à créer quelque chose. Il y a beaucoup de permutations, beaucoup de mouvements aussi, c’est pour ça qu’on arrive à se créer beaucoup d’occasions."

Un possible duel Hazard-Neymar en quarts

Seule ombre dans ce tableau idyllique dépeint par le capitaine belge, les adversaires potentiels des Diables Rouges pour les quarts de finale. En cas de victoire contre le Japon ce lundi, la Belgique pourrait retrouver le Brésil de Neymar. L’international autriverde reste peut-être l'une des dernières stars capables de voler la vedette à Eden Hazard. Avec nos Bleus, bien sûr, et notamment un certain Kylian Mbappé.

JGL