RMC Sport

Coupe du monde 2022: Ibrahimovic suspendu pour la demie de barrage après son vilain geste sur Azpilicueta

Zlatan Ibrahimovic ne jouera pas le premier match des barrages pour la Coupe du monde 2022 avec la Suède. Auteur d’un coup de coude sur Cesar Azpilicueta contre l’Espagne (1-0) ce dimanche, le buteur de 40 ans a reçu un avertissement et sera donc suspendu en raison d’une accumulation de cartons jaunes.

Forfait à l’Euro 2021 et depuis le début de saison, Zlatan Ibrahimovic a retrouvé l’équipe de Suède lors de la trêve internationale. Mais le fantasque buteur n’a pu empêcher les défaites de la sélection scandinave en Géorgie (2-0) et en Espagne (1-0).

Pire, la star suédoise manquera le premier match des barrages pour le Mondial 2022 en mars prochain. La faute à un carton jaune idiot contre la Roja ce dimanche à Séville.

Entré en jeu dans le dernier quart d’heure afin d’aider son équipe à arracher la victoire et donc une qualification directe pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, l’attaquant de l’AC Milan s’est presque immédiatement rendu coupable d’un méchant coup de coude dans le dos de Cesar Azpilicueta sur un corner.

Si les images de télévision n’ont pas capté la scène, l’ancienne gloire du PSG a été logiquement sanctionnée par l’arbitre d’un avertissement selon les informations du quotidien suédois Aftonbladet. Rapport de l’UEFA à l’appui, le journal assure que Zlatan Ibrahimovic a bien reçu un jaune pour son geste.

Ibrahimovic et les barrages, une sacrée histoire

Déjà averti pour son retour en sélection contre la Géorgie en mars dernier, Zlatan Ibrahimovic sera donc bien suspendu un match pour une accumulation de cartons jaunes pour le premier match des barrages. Voilà qui pourrait coûter cher à son équipe.

Et pour cause, en raison du nouveau système de qualifications en Europe, les 12 nations barragistes ne s’affronteront pas lors de matchs aller et retour mais bien des rencontres à élimination directe pendant trois Final 4. Sur douze barragistes, seuls trois seront qualifiés pour la Coupe du monde.

La suspension de Zlatan Ibrahimovic constitue donc un coup dur pour l’équipe entraînée par Janne Andersson. Surtout, cette absence vient écrire une nouvelle page dans l’histoire de l’attaquant avec les barrages pour un Mondial. En novembre 2013, et malgré un doublé du géant du PSG, la Suède avait été éliminée sur un triplé de Cristiano Ronaldo et n’avait donc pas décroché son billet pour le Brésil.

Retraité de la sélection après l’Euro 2016, Zlatan Ibrahimovic n’avait pas été sélectionné pour les barrages du Mondial 2018 malgré des rumeurs persistantes d’un retour dans l’équipe. Sans lui, la Suède avait dominé l’Italie et s’était qualifiée pour le tournoi en Russie. Une Coupe du monde, où même sans Zlatan Ibrahimovic, les Suédois avaient atteint les quarts de finale.

JGL