RMC Sport

Après l’Euro, quel avenir pour Karim Benzema chez les Bleus ?

Les portes de l’Euro 2016 refermées, le dossier Karim Benzema fait naturellement son retour sur le bureau de Didier Deschamps. Toujours mis en examen dans l’affaire de la sextape et écarté par Noël Le Graët, l’attaquant du Real Madrid doit-il faire partie de l’aventure qui doit mener les Bleus jusqu’au Mondial 2018 ? Le président de la FFF et Emmanuel Petit, membre de la Dream Team RMC Sport donnent leur avis.

Ecarté de l’équipe de France en décembre dernier à la suite de l’affaire de la sextape, Karim Benzema va-t-il désormais pouvoir retrouver les Bleus ? L’Euro 2016 terminé, la question plane de nouveau au-dessus d’une sélection à présent rivée sur les qualifications pour le Mondial 2018 en Russie.

A lire aussi >> Griezmann meilleur joueur de l'Euro, Leboeuf pas d'accord

Plusieurs arguments se dressent devant un éventuel retour de l’attaquant du Real Madrid, dans la bande de Didier Deschamps. Tout d’abord, sa mise en examen qui avait poussé Noël Le Graët, le président de la FFF, à l’écarter, est toujours d’actualité. Il se dirige pour l’instant vers un procès en correctionnelle fin 2016 ou début 2017. Sa sortie dans Marca où il accuse le sélectionneur d’avoir « cédé sous la pression d’une partie raciste de la France » est également très loin de jouer en sa faveur. Ensuite, ses détracteurs pourront vanter les mérites d’une formation finaliste de l’Euro 2016 et au sein de laquelle a régné une excellente atmosphère pendant la préparation et la compétition. Enfin, les Bleus ont montré de très jolies choses en matière d’animation offensive pour terminer meilleure attaque du tournoi (13 buts).

A lire aussi >> "Insensé", "Ridicule", "il nous met dans la m…": les Bleus réagissent aux propos de Benzema

Pour sa défense, l’attaquant du Real Madrid a aussi de quoi faire. Titulaire avec le Real Madrid, vainqueur de la Ligue des champions en mai dernier, l’ancien Lyonnais a inscrit 24 buts en 27 matches de Liga et 4 en 9 rencontres de C1 la saison passée. Et si les Français se sont montrés enthousiasmants pendant l’Euro 2016, Olivier Giroud (3 buts dont 2 contre l’Islande) n’a pas été incontournable et André-Pierre Gignac ne l’a jamais remplacé avec une grande réussite.

A lire aussi >> le message de Karim Benzema aux Bleus

A lire aussi >> Higuain à la place de Giroud à Arsenal ?

Le Graët : « Laissons le temps au temps »

Présent ce mardi en conférence de presse pour dresse un bilan de cet Euro 2016, Noël Le Graët a été interrogé à ce sujet par RMC Sport. « Le groupe des 23 a réussi une performance exceptionnelle, a tout d’abord tenu à lancer le président de la FFF. L’affaire suit son cours. Ce n’est pas une pièce jetée en l’air. Il n’est pas suspendu à vie. J’ai toujours pensé que c’était un bon joueur. Mais le sélectionneur a toujours la possibilité, même s’il n’est pas suspendu, de ne pas le prendre. Laissons le temps au temps. »

A lire aussi >> la presse étrangère fustige les Bleus

Petit : « Benzema n’a pas manqué »

Si Noël Le Graët laisse donc la décision entre les mains de la justice, puis de Didier Deschamps, Emmanuel Petit ne cache pas son scepticisme : « Non, Karim Benzema n’a pas manqué. L’équipe de France s’est hissée en finale. Oui, il y a des choses à améliorer, des joueurs doivent hisser leur niveau de jeu mais ils sont jeunes et poursuivent leur progression. A aucun moment, je n’ai senti qu’il manquait à l’équipe de France durant cet Euro. Avec le Real Madrid, il n’y a pas de soucis même si dans les grands matches je ne le vois pas souvent, avec l’équipe de France je ne suis pas convaincu par Karim Benzema. »

A lire aussi >> Real Madrid : Morata déclaré intransférable

Petit : « Un scission avec Benzema »

Et l’argumentaire du membre de la Dream Team RMC Sport ne tourne pas seulement autour du ballon rond : « J’ai défendu Karim Benzema mais aujourd’hui ça m’est difficile de défendre l’indéfendable. Il faut aussi poser la question au public, aux sponsors. Je crois qu’il y a eu une scission avec Karim Benzema, avec l’affaire de la sextape et ses déclarations juste avant l’Euro. Je crois que beaucoup de joueurs et le sélectionneur ont été meurtris par ces déclarations. Je sais qu’il y a beaucoup de maladresse dans sa communication mais je n’ai jamais senti de repentance, surtout dans l’affaire de la sextape. Ça me dérange considérablement. On a l’impression que tout est permis. Même s’il n’est pas à l’initiative, il a eu un rôle. Ça me dérange, surtout que ça touche un de ses coéquipiers. »

dossier :

Karim Benzema

JBi avec ML