RMC Sport

Equipe de France: "Certains sont très heureux du départ de Benzema", la phrase folle de Lugano sur les Bleus

L'ancien international uruguayen Diego Lugano estime que le forfait de Karim Benzema pour la Coupe du monde 2022 ravit certains de ses ex-coéquipiers.

Le forfait de Karim Benzema pour la Coupe du monde 2022 serait une bonne nouvelle pour certains Bleus, qui débutent leur compétition ce mardi face à l'Australie (20 heures). C'est en tout cas ce que pense Diego Lugano (42 ans). "J'en suis certain, car j'étais un coéquipier de certains (joueurs français) qui sont très heureux du départ de Benzema", a déclaré l'ancien international uruguayen (95 sélections) à ESPN, des propos repris par Sport. L'ex-défenseur a souligné que, contrairement aux Européens, ce genre de réaction "ne se produirait jamais en Uruguay, au Brésil ou en Argentine."

>> L'actualité de l'équipe de France en direct

Difficile toutefois de donner un crédit important à cette déclaration. Tant par l'extrêmité de celle-ci que par le fait que, parmi les joueurs français présents au Qatar, l'ancien défenseur central a seulement joué avec Adrien Rabiot (au PSG).

Les Bleus paraissent soudés

Malgré la perte du dernier Ballon d'or, le groupe France s'est vite reconcentré sur la compétition et ce match face à l'Australie. Comme expliqué par RMC Sport, beaucoup ont été décontenancés de le voir quitter la pelouse du stade Jassim-Bin-Hamad en se tenant la cuisse. Le repas qui a suivi était moins jovial.

Dans la foulée, certains des 25 ont rejoint leur chambre, d'autres ont préféré décompresser avec une partie de "Uno" dans la salle de jeu, tous en essayant d’avoir des informations sur l’état de santé de Benzema. Dimanche matin au réveil, certains ne savaient pas si le natif de Lyon était toujours dans l’hôtel ou s’il était parti.

Le groupe rajeuni ne veut pas se laisser aller. Au contraire, il y a une envie de bien faire qui se traduit à l’entrainement par une grosse intensité. "On les pense moins forts, je peux vous dire qu’ils ont les moyens de faire une belle Coupe du monde", soufflait un proche du groupe dimanche.

AS