RMC Sport

Equipe de France: Deschamps regrette les propos "mensongers" de Laporte

Didier Deschamps est revenu ce lundi sur la non-sélection d'Aymeric Laporte pour l'Euro avec les Bleus et le choix du défenseur de disputer la compétition avec l'équipe d'Espagne. Interrogé par plusieurs quotidiens, le sélectionneur a livré sa version des faits.

Avec Presnel Kimpembe, Raphaël Varane ou encore Clément Lenglet, Jules Koundé et Kurt Zouma, l'équipe de France dispose d'un beau réservoir de joueurs en défense centrale. Une situation qui a poussé Aymeric Laporte à accepter de disputer l'Euro (11 juin - 11 juillet) avec la sélection espagnole et de dire adieu aux Bleus. Interrogé sur ce sujet par la presse régionale ce lundi, Didier Deschamps a accepté le choix du défenseur de Manchester City.

"Il a cette liberté, il n’a pas joué avec nous… Il aurait pu ne pas l’avoir, dix secondes avec les Bleus auraient suffi. Il a toujours été dans les pré-listes, mais il y a eu de la concurrence, a expliqué le technicien dans des propos relayés par le journal La Provence. Moi je ne prends pas un joueur pour l’empêcher d’avoir un deuxième choix. Je n’allais pas le bloquer."

Laporte était dans la pré-liste des Bleus pour l'Euro

Le sélectionneur des Bleus a ensuite regretté certains propos tenus par le défenseur de 27 ans après sa non-convocation dans les 26 Tricolores pour le tournoi continental.

"Ce qui me gêne, c’est ce qu’il peut dire et qui est mensonger. Le seul message que j’ai eu de sa part, date du mois d’octobre pour une situation précise où il avait été blessé en septembre, il n’était plus dans les pré-listes, a encore analysé le sélectionneur. Il était dans celles des mois de novembre, mars, et dans celle-là aussi. Il n’y a pas de gâchis, c’est son choix. Je lui souhaite bonne route. Ça fait partie de sa liberté."

A défaut d'affronter l'Allemagne, le Portugal et la Hongrie avec les Bleus lors du premier tour de l'Euro, Aymeric Laporte et la sélection espagnole défieront la Suède (14 juin), la Pologne (19 juin) et la Slovaquie (23 juin) dans le groupe E. Après sa convocation avec la Roja, Aymeric Laporte a remercié Luis Enrique de sa confiance, signifiant à demi-mots que Didier Deschamps ne lui avait pas donné sa chance.

"Merci à tous pour vos messages de soutien. Tout le monde le sait, la situation est ce qu'elle est, avait indiqué le défenseur dans un message posté sur les réseaux sociaux. Je suis très honoré et très fier d'avoir la confiance du sélectionneur de la sélection espagnole."

JGL