RMC Sport

France-Danemark: "Je ne suis pas sorti à cause de ma cheville", rassure Giroud

L'attaquant des Bleus Olivier Giroud est sorti très tôt en seconde période face au Danemark (2-1), après avoir reçu un gros coup sur le cheville en première période. Mais l'attaquant des Bleus se veut rassurant.

Auteur d’un doublé contre l’Australie, Olivier Giroud a laissé la lumière et les records à Kylian Mbappé. Le compteur de l’attaquant milanais est resté bloqué à 51 buts, le 52e attendra le troisième et dernier match de poule face à la Tunisie, à moins qu’il ne soit préservé contre les Aigles de Carthage mercredi (16h), la France étant déjà qualifiée. Dans ce cas, il faudra patienter au moins jusqu’aux huitièmes de finale. Olivier Giroud a terminé la rencontre sur les rotules, comme le reste de l’équipe, mais pas blessé, fort heureusement.

"Je ne suis pas sorti à cause de mon coup à la cheville, a-t-il rassuré après la rencontre. C'est un choix du coach, j'avais beaucoup couru aussi. Le coach a pensé que Marcus pouvait amener plus d'énergie."

Marcus Thuram plutôt discret

La sortie précoce de Giroud, précieux sur les coups de pied arrêtés défensifs (les Bleus encaisseront l’égalisation sur coup de pied arrêté dans la foulée), alors que la France venait d’ouvrir la marque par l’intermédiaire de Mbappé - auteur d’un doublé -, laissait craindre une éventuelle inquiétude liée à la semelle du Danois Cornelius (remplacé à la pause par Braithwaite) sur la cheville de l’attaquant français en première période (20e). Inquiétude levée.

En revanche, contrairement à ce qu'espérait Deschamps, Marcus Thuram n’a pas franchement profité des 30 minutes qui lui ont été accordées pour s’illustrer et apporter ce regain d'énergie aux Bleus. Le fils de Lilian n’a pas vraiment brillé, à l’exception d’une action individuelle à gauche de la surface de réparation danoise mais qui n’a rien donné.

QM