RMC Sport

France-Suisse: selon Deschamps, la défense à trois est "une option"

Pour son huitième de finale d'Euro face à la Suisse ce lundi, l’équipe de France pourrait évoluer avec une défense à trois. Une possibilité confirmée par Didier Deschamps en conférence de presse.

Dans quel système joueront les Bleus face à la Suisse en 8e de finale de l'Euro? Rien n’est encore sûr, et ce ne sont pas les mots de Didier Deschamps qui ont évaporé tous les doutes. Alors qu’il a confirmé le forfait de Lucas Digne en plus de celui de Marcus Thuram, le sélectionneur des Bleus a indiqué que Lucas Hernandez "devrait être disponible". Ce qui pourrait l'aider dans sa composition, puisque le défenseur du Bayern Munich peut jouer dans l'axe comme à gauche.

Comme nous l’annoncions ce samedi, l’équipe de France pourrait changer radicalement de dispositif tactique, en l’absence potentielle de latéral gauche de métier. Un 3-5-2 avec Rabiot en position de piston gauche, qu’il avait déjà goûté en seconde période face au Portugal, pourrait ainsi être aligné par Didier Deschamps.

Deschamps: "Le choix que je fais, c'est pour être le plus dangereux possible pour l'adversaire"

"C'est une option, qui peut être prise ou pas, explique le sélectionneur des Bleus en conférence de presse. Je l'ai fait à l'automne. Le choix que je fais, c'est pour être le plus dangereux possible pour l'adversaire." Sans évidemment annoncer la tactique française mise en place face à la Nati, Deschamps n’écarte pas cette possibilité, qui s’apparente plus à de l'adaptation voire du bricolage plutôt qu’à un schéma initialement prévu.

Depuis le début de l’Euro, l’équipe de France a déjà évolué avec deux schémas différents au coup d’envoi: un 4-4-2 en losange face à l’Allemagne et la Hongrie et un 4-2-3-1 face au Portugal. Ce lundi, ce pourrait donc être une défense à trois. Une tactique qui avait effectivement été initée en septembre dernier face à la Suède et la Croatie.

JAu